Culture Générale

Pourquoi le zèbre a-t-il des rayures ?

rayure zebre

S'abonner au podcast
Les hypothèses les diverses ont été émises pour répondre à cette question. Parmi elles on a dit qu’il s’agissait d’une forme de camouflage, une image qui gênerait les prédateurs, un pelage permettant de contrôler le température du corps, ou encore un moyen de lutter contre les piqûres d’insectes.

Parmi toutes ces thèses, la plus fréquemment retenue fut le camouflage. Elle a été formulée en 1889 par Alfred Russel Wallace, le codécouvreur de la théorie de l’évolution avec Darwin. . Il explique ainsi que « c‘est le soir ou à la lumière de la Lune, quand ils vont boire, que les zèbres sont le plus exposés aux attaques ». « Dans la pénombre, ils ne sont plus visibles, leurs rayures blanches et noires se mélangeant en un gris, si bien qu’il est très difficile de les voir à faible distance ». Mais déjà Charles Darwin doutait de cette explication.

Aujourd’hui une étude menée par une équipe américano-japonaise semble la mettre à mal scientifiquement. En modifiant des images numériques de zèbres afin de reconstituer la vision qu’en ont deux prédateurs, en particulier les lions et hyènes, ils ont réussi à déterminer à quelle distance les rayures sont visibles.
Résultat : au-delà de 50 m le jour et 30 m au lever ou coucher du soleil aucun animal ne parvient à distinguer les rayures. Les rayures ne constituent pas, dans les plaines, un camouflage qui prémunirait contre d’éventuelles attaques.

Il semble aujourd’hui que la seule hypothèse qui semble tenir la route soit le système  antiparasitaire, c’est à dire la lutte contre les piqûres de moustique. Reste à savoir maintenant pourquoi les moustiques et les mouches n’aiment pas les rayures !

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre