Tech/Science

Pourquoi y a-t-il du vent ?

vent

S'abonner à la chaine Tech/Science sur iTunes
Le vent est l’air qui circule de zones de haute pression vers des zones de basse pression. Ces différentes pressions dépendent des variations d’ensoleillement.

L’air est composé de certaines particules parmi lesquelles l’oxygène, l’azote et l’eau. Or ces particules ne sont pas distribuées uniformément dans l’atmosphère. Quand elles sont étroitement serrées la zone est dite à haute pression atmosphérique. À l’inverse quand ces particules sont espacées la zone est dite à basse pression.

Mais ces particules cherchent à être distribuées de façon équivalente. Pour y parvenir elles se déplacent des zones de haute pression vers les basse pression. C’est cette circulation de l’air qui crée le vent. Plus il existe de différences de pression entre deux zones, plus l’intensité du vent est grande.

Mais qu’est-ce qui explique les différences de pression ? Tout simplement les diférences de température. S’il fait chaud l’air sera plus léger et s’élèvera dans l’atmosphère. Il sera remplacé par une zone de basse pression c’est-à-dire de l’air froid, qui s’y engouffrera.

Ces différences de température s’expliquent par l’activité du soleil. Certes ses rayons atteignent la Terre simultanément mais celle-ci ne les absorbe pas de manière identique en tout point. Ainsi l’air a des températures différentes selon les régions. Notamment là où il y a de l’eau (et non de la terre ferme) l’atmosphère est généralement plus froide. C’est donc au-dessus de la terre que les plus basses pressions sont constatées. Cela explique pourquoi il y a souvent du vent dans les régions côtières. L’air froid venant de la mer est attiré par les basses pressions.

Mais cela n’explique pas tout. Notamment les grands vents qui comme les alizés soufflent toujours dans la même direction. Un autre phénomène entre ici en jeu. L’angle avec lequel les rayons du soleil frappent la Terre. Les rayons du soleil qui frappent à l’équateur atteignent notre planète de façon presque verticale et par conséquent l’atmosphère y est plus chaude qu’aux pôles où les rayons arrivent en biais. Ainsi l’air froid qui s’y trouve se dirige naturellement vers l’équateur à la place de l’air chaud qui une fois monté retourne à son tour vers les pôles pour voir sa température descendre etc…

Si ce cycle – ce schéma – était exhaustif il conduirait à une circulation de l’air parfaitement rectiligne. Or ce n’est pas le cas. Les vents sont constamment déviés vers l’ouest ou l’est en allant vers l’équateur. Ceci est dû à une force connue sous le nom de force de Coriolis. Mais nous verrons cela un autre jour !

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre