Sciences

Y a-t-il des grottes sur la Lune ?

Abonnez-vous au podcast “Choses à Savoir Sciences” pour ne rater aucun nouvel épisode:
apple-r-1 S’abonner
spotify-r. S’abonner
castbox-r S’abonner
deezer-r S’abonner
google-r S’abonner
rss-r S’abonner

.
L’exploration toujours plus attentive de la Lune n’en finit pas de révéler des surprises. C’est ainsi que des astronomes japonais ont détecté une immense grotte à la surface de notre satellite. Elle pourrait, un jour prochain, abriter une base lunaire.

Une grotte dans la mer des Tempêtes

La grotte observée par les scientifiques japonais se trouve sur la face visible de la Lune, aux environs de l’océan des Tempêtes, la plus vaste des “mers” lunaires. Cette cavité est plus précisément située dans la région des Marius Hills, appelée ainsi en raison des dômes volcaniques qui hérissent sa surface.

C’est une sonde japonaise qui a repéré l’emplacement de la grotte. Elle serait large de 100 mètres et longue d’environ 50 kilomètres.

Cette zone étant truffée de volcans éteints, les scientifiques pensent que cette grotte pourrait être une sorte de tunnel, creusé par la lave. Très ancienne, cette cavité pourrait remonter à 3,5 milliards d’années.

Un abri pour une future station lunaire

Il y a longtemps que les astronomes soupçonnaient la présence de telles grottes sur la Lune. Mais c’est la première fois qu’ils ont l’opportunité d’en observer une.

Et ils n’imaginaient peut-être pas qu’elle pouvait avoir de telles dimensions. En effet, il s’agit d’une immense cavité. Avec ses 50 kilomètres de longueur, elle pourrait même contenir une ville de la taille de Philadelphie.

Cette caverne pourrait se révéler un atout majeur dans le cadre d’une future exploration de la Lune. En effet, elle serait assez vaste pour abriter une station lunaire. Dans leur abri souterrain, les cosmonautes seraient mieux protégés qu’à la surface.

Ils y subiraient beaucoup moins les effets des fortes variations de température qui caractérisent ce satellite quasiment dépourvu d’atmosphère. Ils pourraient aussi mieux se défendre contre les radiations émanant de la surface lunaire. On sait, en effet, qu’elle est beaucoup plus radioactive que celle de la Terre.

Mais, pour l’instant, les données concernant cette grotte lunaire sont encore incomplètes. En effet, la sonde japonaise n’a pas pu prendre d’images de l’intérieur de la cavité. Il faudra donc programmer une mission lunaire, qui aura pour tâche d’explorer ce refuge souterrain.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre