Santé

Est-il vraiment dangereux de regarder les écrans trop près ?

y

S'abonner au podcast
Depuis des décennies, les parents sermonnent leurs enfants lorsqu’ils les découvrent en train de regarder la télévision de trop près. Mais est-ce que les écrans de TV représentent vraiment un danger ?

Dans le passé, les téléviseurs étaient composés d’un tube cathodique indispensable pour l’émission de rayons X. Sous l’effet d’un champ magnétique, ces rayons étaient dirigés vers l’écran constitué d’une couche électroluminescente. Au niveau de l’impact, la paroi génèrait un point lumineux et l’ensemble des points constituait une image.

Avant les années 1950, aucun système n’avait été prévu pour protéger les spectateurs contre les rayons X émis par les postes de télévision. Pourtant dès 1925, le danger représenté par les rayonnements ionisants était connu. Il faudra attendre les années 50 pour que les fabricants de télévision ajoutent un verre contenant du plomb, un métal connu pour arrêter les rayons X. Cette protection permit de réduire le rayonnement nocif à un taux totalement inoffensif pour les 3700 foyers français détenteurs d’un poste en 1950.

En 1960, 13,1% des ménagers possédaient une télévision lorsque le scandale arriva. General Electric mit sur le marché un poste télévisé en couleur avec un vice de fabrication. Les appareils pouvaient émettre jusqu’à 100 000 fois le seuil de radiation recommandé. Les télévisions défectueuses ont été rapidement retirées du marché. Cet incident ne semble pas avoir eu de conséquences néfastes sur la santé des propriétaires de ces appareils non conformes à la législation. Mais l’information eut le temps de se propager et aujourd’hui encore, dans l’esprit collectif, l’écran de télévision est perçu comme dangereux alors que sauf défaut de fabrication, un écran TV cathodique ou LCD ne présente aucun danger.

Toutefois, il est préférable de se tenir à une certaine distance de l’écran pour ménager ses yeux. Les autorités sanitaires recommandent un espace correspondant à 2 ou 3 fois la diagonale de l’écran. Un intervalle insuffisant augmente la fatigue oculaire et peut provoquer des maux de tête. Les spécialistes de la santé alertent également sur les dangers d’une consommation trop importante de programmes télévisés. Cette mauvaise habitude favorise la sédentarité et donc accroit les risques d’obésité chez l’enfant.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre