Culture G.

Les Vikings portaient-ils (vraiment) des casques à cornes ?

Abonnez-vous au podcast “Culture Générale” pour ne rater aucun nouvel épisode:
apple-r-1 S’abonner
spotify-r. S’abonner
castbox-r S’abonner
deezer-r S’abonner
google-r S’abonner
rss-r S’abonner

.
Si je vous dis “Vikings”, je suis presque sûr que vous visualisez un homme assez grand, costaud, surement blond ou roux, barbu avec des cheveux longs, peut-être quelques armes tranchantes, débarquant de son drakkar avec, pour compléter le tableau un magnifique casque à cornes. Ce dernier accessoire semble logique, pour se donner un  aspect terrifiant, quasi-démoniaque, ce type de casque devait impressionner l’adversaire au combat.

Logique mais totalement faux ! Ces pirates scandinaves qui ont sévi du 8ème au 11ème siècle n’ont jamais porté de tels casques. Quand ils combattaient ils portaient plutôt de gros bonnets en cuir, remplacés progressivement par des casques en métal. Mais aucune corne !

Les seuls casques à corne utilisés par les Vikings le furent lors de cérémonies religieuses, comme simple ornement.

A bien y réfléchir un casque à cornes est lourd et très encombrant. Pas vraiment  pratique pour le combat ! De plus il offre une fantastique prise aux adversaires.

Comment ce mythe s’est-il inséré dans notre imaginaire collectif ? C’est la faute de scandinaves. En particulier un, Gustav Malmström. En 1876, un célèbre écrivain suédois édita la Saga de Frithiof, oeuvre de la littérature islandaise médiévale dont l’action se déroule durant l’ère des Vikings. Il chargea Gustav Malmström des illustrations. Celui-ci coiffa de casques à cornes certains Vikings. Voilà donc le péché originel ! Il fut sans doute influencé par des chroniques antiques grecques et romaines indiquant que les peuplades du Nord portaient des casques très richement décorés de nombreux accessoires dont les fameuses cornes.
Second élément fondateur du mythe du casque à cornes, la même année 1876, le costumier de l’opéra de Wagner “Der Ring des Nibelungen”, Carl Emil Doepler, créa des casques ornés de cornes aux personnages vikings.

Le cliché du Viking casqué est donc né de ces deux représentations.

S’ils ne présentaient pas de cornes, en revanche il semble que les casques des Vikings descendaient très bas sur le visage. Tellement bas qu’ils étaient dits “à lunettes” c’est-à-dire que le métal couvrait le visage jusqu’au bas du nez avec des trous au niveau des yeux. Quand ils ne combattaient pas avec ce casque ils mettaient un casque à nasal, couvrant donc le nez,  en vogue chez de nombreux peuples du 10ème siècle.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre