Histoire

Qui est Casque d’or ?

hist Abonnez-vous au podcast “Choses à Savoir Histoire” pour ne rater aucun nouvel épisode:
apple-r-1 S’abonner
spotify-r. S’abonner
castbox-r S’abonner
deezer-r S’abonner
google-r S’abonner
rss-r S’abonner

.
Plus connue sous le surnom de “Casque d’Or”, Amélie Élie (également orthographiée sous le nom d'”Amélie Hélie”) est une jeune fille qui a crée de graves conflits, au sein de gangs apaches qui tenaient le haut du pavé de la rue parisienne. Prostituée de son état, la demoiselle née à Orléans fut alors élevée par la presse français au rang de vedette de la capitale.

Les histoires d’amour finissent mal

Dans un Paris marqué par la lutte des bandes criminelles, une jeune femme s’est illustrée – au début du XXe siècle – comme une égérie connue dans toute la capitale.

Cette icône, c’est Amélie Élie, ou plutôt “Casque d’Or”, telle qu’on la surnommait dans le Tout-Paris.
Immédiatement reconnaissable par son épaisse chevelure rousse et dorée, la jeune femme a d’abord été réduite à la prostitution et l’errance – dès son adolescence – avant de faire la rencontre de Manda, le chef du gang des “Apaches” (un terme générique pour désigner les bandes criminelles du Paris de la Belle-Époque) des Orteaux.

Très volage, le jeune voyou délaisse toutefois sa nouvelle conquête, pour aller batifoler avec d’autres demoiselles.

En découvrant ces infidélités chroniques, « Casque d’Or » décide alors de se venger, en démarrant une nouvelle relation avec le chef de la bande adverse : un certain “Leca”, basé à Popincs (diminutif de Popincourt).

Une gloire fugace

Une telle rivalité ne pouvait déboucher que sur un affrontement mémorable.
Ce qui devait arriver survint, donc, le 5 janvier 1902.

Finalement mis face à face, Manda et Leca démarrent d’abord un esclandre, avant d’en venir aux mains… puis aux armes, puisque Leca termine à l’hôpital Tenon, gravement blessé à un bras et à une cuisse.

Recueilli par ses hommes de main dans le dispensaire, l’homme doit néanmoins rapidement se cacher, car lui, ainsi que son rival du jour, sont immédiatement traqués par la police.

“Casque d’Or” pendant ce temps-là, devient une véritable vedette et voit les médias lui faire la cour.
Portraiturée par des artistes, la jeune rousse chante également dans des cabarets, tandis que des scénaristes cherchent à adapter son histoire au théâtre.

Toutefois, entre les mois de mai et octobre de la même année, ses deux anciens amants sont finalement capturés, jugés puis condamnés aux travaux forcés à perpétuité (dans un bagne en Guyane).

Séparée de ses deux anciens compagnons, Amélie Hélie voit fatalement sa cote baisser dans l’opinion.

Finalement mariée à marchand bonnetier, elle rendra même l’âme en 1933, dans l’indifférence générale.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre