Sciences

Les Vikings ont-ils découvert l’Amérique ?

Abonnez-vous au podcast “Choses à Savoir Sciences” pour ne rater aucun nouvel épisode:
apple-r-1 S’abonner
spotify-r. S’abonner
castbox-r S’abonner
deezer-r S’abonner
google-r S’abonner
rss-r S’abonner

.
Jusqu’à une date assez récente, la découverte de l’Amérique par Christophe Colomb n’était guère contestée. Mais la mise au jour d’un nouveau site d’implantation viking au Canada apporte un nouvel élément au débat. Il semble bien que ces peuples du Nord soient les premiers à avoir débarqué sur le continent américain.

Des peuples de marins

Il se peut que les Vikings soient les premiers à avoir abordé les rivages de l’Amérique, entre le IXe siècle et le XIIIe siècle. Ils étaient en tous cas les mieux préparés à le faire.

En effet, ces peuples, venus de Norvège, de Suède et du Danemark, avaient, depuis le VIIIe siècle, multiplié les expéditions en Europe, poussant jusqu’en Russie et déferlant sur les rivages de l’Atlantique et de la Méditerranée.

Ces raids avaient renforcé l’expérience maritime des Vikings. Construisant des pirogues depuis des temps très anciens, ils perfectionnent sans cesse leurs bateaux. Les drakkars sont plutôt utilisés pour la guerre, tandis que les knarrs, grands navires de forme arrondie, sont conçus pour les échanges commerciaux.

Des installations au Canada

C’est leur expérience de navigateurs et la possession de navires adaptés à la navigation en haute mer qui auraient permis à des explorateurs vikings de débarquer, vers l’an mille, sur des terres qu’on nommerait plus tard l’Amérique.

Ils seraient, dans ce cas, les premiers à l’avoir découverte. C’est du moins ce que rapportent deux sagas islandaises. Elles accordent le premier rôle, dans cette découverte, à la famille d’Erik le Rouge, un aventurier d’origine norvégienne, installé au Groenland à la fin du Xe siècle.

Plusieurs expéditions auraient permis à ces explorateurs de découvrir des terres qui pourraient correspondre à Terre-Neuve et à l’île de Baffin, au Canada. Trop éloignés du Groenland, d’où ils venaient, et peut-être en butte à l’hostilité des habitants, les Vikings auraient rapidement abandonné ces nouvelles terres.

Deux découvertes archéologiques sont venues confirmer, du moins en partie, les récits des sagas. Des traces d’un établissement viking avaient déjà été découvertes à Terre-Neuve en 1961. Et c’est grâce à des relevés satellites qu’en 2015 un second site a été mis au jour, au sud-ouest de l’île.

1 commentaire

1 commentaire

  1. Igor

    17 juin 2020 at 12 h 02 min

    Bonjour.

    Merci pour votre travail. Très bon podcast comme d’habitude.
    J’ai une question : Peut-on parler de découvrir alors que des peuples étaient déjà présents depuis bien longtemps ? N’est-ce pas indiquer que, avant l’arrivée des Vikings ou de Christophe Colomb, l’Amérique n’existait pas, n’avait pas d’histoire ? Ce serait alors totalement faux. Ni les Viking ni Christophe Colomb n’ont “découvert” l’Amérique.
    Plutôt que de parler de “découvrir”, ne vaudrait-il pas mieux dire “arriver depuis le continent européen” ? C’est moins sexy, certes, mais moins méprisant pour les peuples autochtones d’Amérique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre