Culture Générale

Pourquoi les tuyaux du centre Pompidou sont colorés ?

coul

S'abonner au podcast
Son nom officiel est Le Centre national d’art et de culture Georges-Pompidou, plus connu sur le nom de « centre Pompidou » et familièrement « Beaubourg ». Né de la volonté du président Georges Pompidou, qui était un grand amateur d’art moderne, il est vouée à la création moderne et contemporaine. Ainsi en 1971 voit le jour un grand centre d’art et de culture sur le plateau Beaubourg, un ancien îlot d’habitations vétustes rasé dans les années 1930 et devenu un parking.

Si je vous en parle aujourd’hui c’est en raison de son apparence. Véritable “ovni architectural”, le bâtiment est reconnaissable entre tous et de très loin… grâce notamment à sa façade composée de tuyaux multicolores. Des toyaux qui ont autrefois valu à ce musée d’être surnommé “Notre-Dame-des-Tuyaux” ou encore la « raffinerie de pétrole » par ses détracteurs.

Alors, ces couleurs qui n’ont pas été utilisées que pour faire joli ou pour surprendre ! Chacune a un sens. Vous allez comprendre.

Mais les couleurs d’aujourd’hui du centre ont bien failli ne pas être utilisées. En effet sur le projet initial le centre Pompidou avait la même couleur que la Tour Eiffel, donc rouille-marron clair, La maquette ainsi peinte n’ayant pas séduit grand mond,e les architectes Piano et Rodgers ont proposé les couleurs du métro suspendu, argenté. Mais cette fois le résultat était trop clinquant. Finalement ils se sont faits la réflexion que puisque c’était un bâtiment dans l’esprit industriel, “il fallait utiliser le code-couleur de l’industrie.”

Ce qui donna les couleurs suivantes. D’abord les tyaux bleus. Ils sont utilisés pour la climatisation du bâtiment. Les tyaux verts servent au circuit d’eau. Les jaunes contiennent les gaines électriques. Les blancs indiquent les tours de refroidissement, alors que ceux qui sont rouges symbolisent les moyens de communication et contiennent donc les ascenseurs et escaliers.

Enfin Valéry Giscard d’Estaing ayant décrété que le rouge et le bleu sur le toit étaient de trop, le toit fut repeint en blanc.

Voila pour les couleurs. J’en profite pour glisser une dernière finfo sur le centre Pompidou. Si vous y êtes allé vous savez que la place sur laquelle il se trouve est en pente, le bâtiment se trouvant au bas de celle-ci. La raison est simple. En raison de normes, le bâtiment ne devait pas dépasser une certaine hauteur. Il a donc falllu creuser, pour atteindre la hauteur souhaitée par les architectes.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre