Culture Générale

Pourquoi trouve-t-on parfois des boules orange dans les magasins japonais ?

bj

S'abonner au podcast
Au Japon, dans certains magasins, vous pouvez voir derrière le comptoir, à coté de la caisse, deux ou trois boules orange vif de la taille d’une balle de baseball.

Il s’agit ni plus ni moins d’un dispositif anti-criminalité !

Ces boules, connues sous le nom de bohan yo kara boru, sont remplies de peinture (orange donc). En cas de vol, les employés du magasin sont censés les lancer sur le ou les voleurs. Sous l’effet de choc, elles doivent éclater et les marquer de façon indélébile, ce afin, vous l’avez compris de faciliter l’identification des voleurs par la police.

Un dispositif qui peut sembler ingénieux mais qui reste dans les faits largement inutilisé. Les chiffres de la police montrent que les commerçants n’y ont eu recours que dans 3% des vols.

Pourtant il existe bien, dans le cadre de la formation du personnel de certaines enseignes, un apprentissage sur la meilleure manière de lancer les balles. Il leur est ainsi demandé de viser le sol près des pieds du coupable afin que les éclaboussures l’atteignent. Sinon il est demandé aux employés de jeter les boules sur la voiture en fuite du voleur.

La police fait savoir que ces boules sont en réalité très efficaces mais de façon préventive. Elles dissuaderaient les voleurs de passer à l’acte, et les conduiraient plutôt vers des magasins n’en possédant pas. Ainsi selon un agent de la sécurité publique, “même si les balles ne sont pas réellement utilisées, elles doivent se trouver dans les magasin et y être visibles”.

L’origine de ces boules orange semble remonter au temps où on lançait des œufs. Il y a quelques décennies en effet , les autoroutes du pays avaient des problèmes avec les fraudeurs, et les préposés aux péages avaient pris pour habitude de lancer des œufs crus sur les véhicules qui passaient sans payer.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre