Santé

Comment traiter le stress avec l’ecstasy ?

Abonnez-vous au podcast “Choses à Savoir Santé” pour ne rater aucun nouvel épisode:
apple-r-1 S’abonner
spotify-r. S’abonner
castbox-r S’abonner
deezer-r S’abonner
google-r S’abonner
rss-r S’abonner

.
Attention, il ne s’agit pas du stress de la vie courante, mais du stress post-traumatique. Pour traiter ce dernier l’Agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux vient d’approuver le recours à l’ecstasy dans des essais cliniques.

Mais définissons d’abord le syndrome de stress post-traumatique. Ce stress survient après un évènement traumatique, comme une guerre ou un attentat. Il cause une irritabilité, un sentiment d’isolement, de la peur, et même de la dépression.

Les tests portant sur l’ecstasy se dérouleront en 2018 aux États-Unis, au Canada et en Israël. Certains chercheurs sont convaincus depuis longtemps qu’il s’agit d’un traitement efficace mais ils font face à des réticences. C’est l’acceptation du public qui est difficile à obtenir.
Car on a déjà observé par le passé des résultats favorables. Lors de la phase de tests précédente, sur 107 personnes souffrant d’un syndrome de stress post-traumatique à qui on a donné de l’ecstasy,  61 % étaient soignés 2 mois plus tard. Un an après c’était 68 %.

En dehors de cet usage contrôlé de la molécule, une consommation régulière et fréquente d’ecstasy conduit à un amaigrissement et un affaiblissement. L’humeur devient instable, agressive. Des troubles psychiques sévères peuvent survenir. La consommation d’ecstasy est particulièrement dangereuse pour les individus qui souffrent de troubles du rythme cardiaque, d’asthme, d’épilepsie, ou de diabète. Enfin chez certains usagers, l’ecstasy peut provoquer une dépendance psychique.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre