Santé

Quel médicament est à l’origine du Coca Cola ?

Abonnez-vous au podcast “Choses à Savoir Santé” pour ne rater aucun nouvel épisode:
apple-r-1 S’abonner
spotify-r. S’abonner
castbox-r S’abonner
deezer-r S’abonner
google-r S’abonner
rss-r S’abonner

.
Le Coca-Cola est l’une des boissons les plus connues au monde. Depuis la création de la marque, à la fin du XIXe siècle, le succès ne s’est jamais démenti. Mais saviez-vous qu’un médicament français était à l’origine de cette célèbre boisson?

Le vin Mariani

Les inventeurs du Coca-Cola se seraient inspirés d’un breuvage aux vertus médicales appelé vin de Mariani. Il doit son nom à son créateur, Angelo Mariani.

Né en Corse en 1838, celui-ci s’initie aux préparations à base de plantes dans la pharmacie de son père. Parti pour Paris, dans les années 1860, il travaille dans plusieurs officines et devient préparateur en pharmacie.

Et c’est dans ce contexte qu’il découvre le vin qui porte son nom. Pour l’obtenir, il fait macérer des feuilles de coca, importées du Pérou, dans du vin de Bordeaux. La préparation aurait soigné la voix d’une célèbre cantatrice.

Réputé guérir de la fatigue, de la grippe, ou même de l’impuissance, le vin Mariani devient très populaire. Au point que les restaurants le proposent à leurs clients et que de célèbres personnalités, comme le pape Léon XIII, en vantent les bienfaits.

Vers le Coca-Cola

Le vin Mariani s’exporte dans le monde entier, notamment aux États-Unis. Un pharmacien américain, John Pemberton, est ainsi amené à en connaître la recette.

Il s’en inspire en tous cas pour composer sa propre boisson, nommée, en référence au vin de Mariani, le “french wine coca”. Cette boisson alcoolisée est faite d’un mélange de feuilles de coca, de noix de kola, à la forte teneur en caféine, et de feuilles de damiana, arbuste présent aux États-Unis ainsi qu’en Amérique latine.

Mais la véritable chance de John Pemberton vient de la décision du maire d’Atlanta, en Géorgie, de bannir l’alcool de sa ville. Il ne fait qu’entériner les résultats d’un référendum qui vient d’avoir lieu.

Le pharmacien invente alors une recette sans alcool du “french wine coca”, dont la saveur et l’apparence soient un peu moins fades que les orangeades servies dans les bars de la ville. Elle comprend toujours du coca, additionné d’eau gazeuse et de sirop de cola. Nous sommes en 1886 et le coca-cola est né.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre