Sciences

Pourquoi notre température corporelle baisse ?

Abonnez-vous au podcast “Choses à Savoir Sciences” pour ne rater aucun nouvel épisode:
apple-r-1 S’abonner
spotify-r. S’abonner
castbox-r S’abonner
deezer-r S’abonner
google-r S’abonner
rss-r S’abonner

.
Une étude américaine vient de révéler un fait étonnant. Depuis 1862, date à laquelle notre température corporelle a été fixée à 37°C, celle-ci aurait baissé. Ce phénomène s’expliquerait par une amélioration continue des conditions de vie.

Une température corporelle plus basse

En 1862, un médecin allemand fixe la température corporelle moyenne à 37°C, sur la base de milliers de mesures. Depuis lors, cette grandeur était devenue une mesure standard, qui varie cependant en fonction des individus, des activités ou de l’endroit du corps où elle est effectuée.

Dans une étude récente, des chercheurs américains indiquent qu’elle devait être révisée à la baisse, se situant désormais à 36,5°C. Pour arriver à cette conclusion, ils se sont fondés sur des centaines de milliers de mesures.

Pour ce faire, ils ont puisé des données dans les archives, poursuivant la prise de mesures jusqu’en 2017. Le résultat de ces investigations ne faisait aucun doute : depuis 160 ans, notre température corporelle aurait diminué de 0,03°C par décennie.

De meilleures conditions de vie

Cette baisse de la température corporelle pourrait être l’effet de mesures plus précises, prises par des thermomètres plus perfectionnés. La constante régularité de la diminution constatée a cependant conduit les chercheurs à exclure cette explication technique.

En fait, ce phénomène trouverait plutôt son origine dans un changement des conditions de vie. La baisse moyenne de la température corporelle serait due, en premier lieu, à l’amélioration du chauffage, en hiver, et de la climatisation en été.

Cette température ambiante, plus agréable, n’obligerait pas l’organisme à brûler autant d’énergie. Par ailleurs, les progrès de l’hygiène et de la médecine se sont traduits par l’éradication de certaines maladies infectieuses et par un niveau d’infection générale plus bas.

Provoquant une modification du métabolisme, ces éléments contribuent, eux aussi, à une baisse de la température corporelle. D’autres facteurs, comme l’amélioration du niveau de vie ou des changements notables dans l’alimentation, pourraient aussi entrer en ligne de compte pour expliquer ce phénomène.

On ne sait pas, pour l’instant, si ces changements dans la température corporelle sont le fruit d’une adaptation progressive de l’organisme ou sont devenus partie intégrante de notre patrimoine génétique.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre