Sciences

Le syndrome des vibrations fantômes

vibrations fantomes

S'abonner au podcast
Le syndrome des vibrations fantômes touche 90% des utilisateurs de smartphones.  De quoi s’agit-il ? Tout simplement des personnes qui pensent que leur téléphone a vibré alors que ce n’est pas le cas.

Cette illusion  serait due au fait que nous avons tellement intégré la consultation de nos smartphones comme une habitude de vie que les téléphones deviennent une partie de notre corps. Mais l’état d’anxiété semble également jouer un rôle. D’après les médecins « nous sommes désormais tellement anxieux (…) que nous interprétons un simple signal des neurones situées en dessous de notre poche comme un appel entrant, alors que c’est une simple démangeaison ».

Mais pour dire la vérité les chercheurs ne savent pas encore comment expliquer cette illusion ou hallucination.

Certains mettent aussi en avant le fait que les téléphones produisent des signaux électriques qui se transmettraient au système nerveux, quand d’autres penchent plutôt pour une anticipation mentale des alertes compte tenu de la fréquence avec laquelle nous en recevons. Peu d’études scientifiques existent sur le sujet.

On sait tout de même que pour 91% des sujets qui subissent ce type de vibration fantômes, elles ne constituent en rien une gêne.

Il semble qu’il touche 10% des utilisateurs pour qui  il arrive une fois toutes les deux semaines en moyenne.
Pour Michelle Drouin qui a mené une étude sur le sujet, une personne qui réagit d’habitude avec émotion à la réception d’un SMS, aura plus tendance à ressentir et être gênée par les vibrations fantômes.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre