Santé

Le stress peut-il donner des cheveux blancs ?

cheveux blancs stress

S'abonner au podcast
Nous n’avons pas tous le même nombre de cheveux. En moyenne on peut dire qu’il y a entre 100 000 à 150 000 poils sur nos crânes. Ce nombre change notamment en fonction de leur couleur, foncés ou roux, et de leur taille, plus ou moins épais. Ainsi une personne rousse pourra n’avoir que 75 000 cheveux.

Mais quel que soit ce nombre, quand nous vivons un grand stress nos cheveux peuvent s’éclaircir. C’est en tout cas ce que traduit l’expression « se faire des cheveux blancs ». Mais cette expression décrit-elle une réalité ? Pas vraiment voire pas du tout.

Il faut d’abord rappeler que les cheveux poussent en moyenne d’un centimètre par mois. Donc si le stress les blanchissait, cette couleur apparaitrait de façon progressive sur les cheveux, en en colorant la racine puis de plus en plus. Or cela ne se passe pas comme ça. Le blanchiment est lié au fait que les cheveux noirs tombent. Un cheveu donné va être soit tout noir ou blond ou roux (sa couleur naturelle) soit tout blanc. Mais pas partiellement blanc.

Une chevelure donnée prendra donc la couleur poivre et sel simplement parce que le pourcentage de cheveux blancs augmentera.

Et puis, voir une chevelure blanchir en quelques jours ou semaines à cause du stress est extrêmement rare. Il existe bien quelques exemples historiques censés être vrais. Ceux qui ont subi ce que l’on nomme le «syndrome de Marie-Antoinette». Mais les médecins aujourd’hui expliquent plutôt ces cas par une «alopécie areata», c’est-à-dire une perte soudaine des cheveux pigmentés, qui de plus est n’est pas spécialement liée au stress.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre