Santé

Quels sont les signes de l’intolérance au gluten ?

glu

S'abonner au podcast
L’intolérance au gluten touche quelques centaines de milliers français. Ce chiffre est très approximatif car malgré des signes cliniques caractéristiques, beaucoup d’individus ignorent être atteints de cette maladie génétique auto-immune. Pourtant des indices permettraient à ces malades d’être diagnostiqués facilement pour une meilleure qualité de vie.

Cette intolérance se traduit par des douleurs provoquées par une mauvaise absorption du gluten par les intestins. Au fil des semaines, la paroi des intestins se détériore et certaines substances nutritives comme le calcium, le fer ou encore la vitamine B ont du mal être assimilées par l’organisme. Cette maladie entraîne anémie, fatigue et perte d’appétit.

Chez l’adulte, la maladie se manifeste par des diarrhées fréquentes, des pertes de poids sans causes apparentes ou des crampes abdominales. Des aphtes peuvent également se manifester dans la bouche des malades. Parfois un seul des symptômes peut alerter le patient sur une possible intolérance au gluten. Pourtant dans beaucoup de cas, cette maladie n’est pas détectée car les désordres physiologiques qu’elle induit peuvent s’expliquer par d’autres maux plus fréquents. Les femmes doivent particulièrement être vigilantes car cette maladie peut entraîner des troubles de la fertilité et même provoquer des fausses couches.

Les enfants dès leur plus jeune âge peuvent présenter des signes cliniques de la maladie. Aussi, il est important pour les parents de consulter un médecin en cas de diarrhées chroniques et de vomissements. Des douleurs au niveau de l’abdomen sont également fréquemment observées chez les jeunes enfants atteints par la maladie cœliaque. La mauvaise assimilation des nutriments peut conduire à un retard de croissance en absence de diagnostic précoce. Des troubles de l’humeur, un manque d’appétit ou une dentition fragile doivent alerter les parents.

Une prise de sang permet de mettre en évidence la présence d’anticorps anti-transglutaminase. Le diagnostic est vérifié par une biopsie de l’intestin. Contrairement aux idées reçues, cette pathologie n’est pas bénigne car elle peut conduire à une cirrhose.

L’intolérance au gluten apparaît chez le jeune enfant, les femmes âgées de 40-50 ans et les hommes entre 50-60 ans. Pour l’instant aucun traitement médical n’est efficace contre cette maladie. Pour éviter des douleurs chroniques liées à cette maladie, le patient doit suivre un régime sans gluten. Cette contrainte de vie est particulièrement difficile à vivre pour les écoliers. Les cantines scolaires ne sont pas toujours adaptées pour les enfants atteints de la maladie cœliaque.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre