Santé

Peut-on être allergique au froid ?

Abonnez-vous au podcast “Choses à Savoir Santé” pour ne rater aucun nouvel épisode:
apple-r-1 S’abonner
spotify-r. S’abonner
castbox-r S’abonner
deezer-r S’abonner
google-r S’abonner
rss-r S’abonner

.
Aujourd’hui, près de 20 millions de Français souffrent d’allergie et ce nombre a été multiplié par deux en 20 ans. Les allergies les plus fréquentes sont liées à l’alimentation, au pollen, aux poils d’animaux, à la moisissure et aux acariens. Les scientifiques ont répertorié plusieurs centaines de causes pouvant induire une allergie chez l’homme. La moins connue, mais pas la moins dangereuse, est la réaction allergique au froid.

En 2020, un article paru dans le « The Journal of Emergency Medicine » a relaté l’histoire peu commune d’un américain âgé de 34 ans. Le trentenaire a été retrouvé inanimé après avoir pris une douche bien chaude. Son malaise était lié à une allergie au froid. Le jeune homme avait développé une pathologie suite à son déménagement dans le Colorado après avoir vécu de nombreuses années en Micronésie. Cet archipel des îles Carolines est connu pour son climat très agréable tout le long de l’année alors que la température moyenne dans l’État du Colorado avoisine les -20°C en hiver.

La famille du jeune homme consciente de ce problème d’allergie a eu le bon réflexe et a immédiatement prévenu les secours. Les médecins ont prodigué les premiers soins en urgence en plaçant le malade sous oxygène et en lui administrant de l’épinéphrine, un médicament utilisé fréquemment pour atténuer ou stopper les réactions anaphylactiques.

Le jeune homme a été ausculté à l’hôpital. Outre les problèmes respiratoires, son corps était recouvert d’urticaire et sa tension était anormalement basse. Les professionnels de la santé ont confirmé que le patient souffrait d’une allergie au froid grâce au test du glaçon. Cette méthode de diagnostic simple est pourtant très efficace. Elle consiste à placer un glaçon pendant quelques minutes sur la peau. En cas d’allergie, des plaques rouges et gonflées apparaissent sur l’épiderme. Dans le cas du jeune américain, la différence de température entre la douche chaude et la salle de bain à l’atmosphère nettement plus froide a induit cette réaction anaphylactique violente et soudaine.

L’allergie au froid est une pathologie rare qui ne touche que 1 à 3 % de la population et en majorité les jeunes femmes. Pour limiter les effets de cette affection, il est important de se protéger au mieux du froid à l’aide de vêtements chauds.

L’alimentation est également à surveiller car certains individus peuvent déclencher des réactions allergiques en ingérant des boissons trop froides. Dans la plupart des cas, l’allergie au froid se manifeste par l’apparition de boutons d’urticaires qui s’estompent rapidement. Dans les cas les plus graves, les conséquences peuvent être dramatiques avec la mort du patient.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre