Tech/Science

Comment la sève peut-elle monter dans les arbres ?

tr

S'abonner au podcast
Comme vous le savez, sur Terre une force d’attraction s’exerce sur chaque corps. Elle se nomme la pesanteur. Si on laisse tomber un objet il n’a d’autre choix que de se diriger vers le sol. Même chose pour les liquides. Sauf si une force contraire s’exerce, comme par exemple pour le sang dans notre organisme. Grâce au coeur il bénéficie d’une force contraire à la pesanteur et peut se diriger vers notre cerveau.

Mais s’agissant des arbres, nulle pompe susceptible de jouer le même rôle. Alors comment se fait-il que la sève puisse grimper vers le sommet des arbres ?

Cette réalité s’explique par trois phénomènes cumulatifs qui y contribuent de façon conjointe, chacun de manière plus ou moins importante.

D’abord l’évaporation. Le soleil chauffe les feuilles des arbres. Une partie de la sève qui s’y trouve se transforme en vapeur. Cela entraine une petite dépression dans les vaisseaux de l’écorce qui a pour effet d’aspirer la sève qui se trouve plus bas vers le haut.

Ensuite, la capillarité. Il s’agit de la propension des liquides à progresser spontanément dans les tubes de moins de 1 millimètre de diamètre (ou les milieux proreux). Les vaisseaux de l’écorce dans lesquels circule la sève répondant à cette exigence de taille on y observe le phénomène. Les molécules d’H2O sont attirées par la paroi et sous l’effet de la cohésion entre ses molécules, l’eau monte.

Enfin, la poussée racinaire. Le phénomène d’osmose conduit l’eau à se déplacer du milieu le moins concentré en sels vers le milieu le plus concentré en sels. Comme les racines sont très concentrées en sels minéraux, elles attirent l’eau du sol qui se trouve autour. L’accumulation d’eau crée une pression qui conduit la sève à monter.

Cette poussée racinaire est une force mineure chez la plupart des plantes sauf chez les plantes à feuillage caduc quand l’évaporation est faible comme en hiver. Ce mécanisme survient parfois également après des cycles de gel et de dégel ou une grande transpiration en période de sécheresse.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre