Sciences

Pourquoi les champignons ne sont pas des végétaux ?

Abonnez-vous au podcast “Choses à Savoir Sciences” pour ne rater aucun nouvel épisode:
apple-r-1 S’abonner
spotify-r. S’abonner
castbox-r S’abonner
deezer-r S’abonner
google-r S’abonner
rss-r S’abonner

.
Ce que nous mettons dans notre panier, quand nous partons à la cueillette des champignons, ressemble plus à une plante qu’à un animal. En fait, le champignon tient un peu des deux. C’est pourquoi il est classé dans un règne spécifique.

Des ressemblances avec les plantes…

Au cours de nos promenades en forêt, les champignons que nous trouvons poussent dans le sol, comme les végétaux. Comme eux, ils ne bougent pas de l’endroit où ils sont apparus.

Par ailleurs, la reproduction des champignons, comme celle des plantes, est asexuée. Elle est assurée par des sortes de graines, les spores, qui se trouvent dans le chapeau du champignon.

De même, les champignons “n’absorbent” pas de nourriture comme le font les animaux. En effet, la matière organique dont ils se nourrissent s’infiltre par leurs parois.

…Mais aussi des différences

Les champignons ne sont pourtant pas des plantes. En effet, ils ne possèdent pas de chlorophylle, qui permet aux végétaux de fabriquer de la matière organique grâce à la lumière du soleil.

Par ailleurs, on ne leur voit ni feuilles, ni tiges ni racines. De même, si vous ouvrez un champignon, vous constatez qu’aucune sève ne l’irrigue.

Ce n’est pas non plus un animal

Si le champignon n’est pas une plante, il serait donc un animal. Il est vrai qu’il partage avec lui certaines similitudes.

Ainsi, les champignons ne peuvent, comme les plantes, fabriquer de matière organique. Pour se nourrir, ils doivent donc la trouver où ils sont. Par ailleurs, leur paroi est composée d’une substance qu’on retrouve chez les insectes et certains crustacés.

En outre, les champignons ont le même mode de stockage de l’énergie que les animaux. Elle est en effet stockée sous forme de glycogène, une substance glucidique, alors que les végétaux entreposent leur énergie sous forme d’amidon.

Un règne à part

Si le champignon a des points communs avec les végétaux et les animaux, il n’est ni l’un ni l’autre. De ce fait, les botanistes, et notamment les mycologues, qui étudient les champignons, ont créé pour eux un règne spécifique : le règne fongique.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre