Culture Générale

Pourquoi nous sentons-nous tomber à l’endormissement ?

tomber

S'abonner au podcast
Au moment de vous endormir vous avez sûrement déjà fait cette expérience. Dans cet état que l’on qualifie parfois de comateux, entre sommeil et éveil, vous avez le sentiment de tomber, littéralement. Mais pris par une sorte de réflexe vous vous réveillez subitement et reprenez conscience.

Cet étrange phénomène est dû à un décalage, une mauvaise synchronisation. Entre quoi ? Et bien entre nos fonctions cérébrales et notre contrôle moteur, c’est à dire notre corps, au moment précis de l’endormissement. Ces deux fonctions se désynchronisent.

Quand nous nous endormons le contrôle des muscles est désactivé, ce qui provoque une perte de tonus et un relâchement général donnant cette impression de chute. Impression parfaitement ressentie par le cerveau qui lui n’est pas désactivé. En tous cas pas complètement. Toutes les zones cérébrales ne sont pas encore mises en sommeil.

Ainsi les zones encore actives réagissent face à la sensation de chute qu’elles perçoivent et commandent la contraction des muscles afin de reprendre le contrôle sur la situation.

Ce phénomène peut notamment survenir quand nos sommes très fatigués. En effet dans ce cas le corps passe très vite sur la première étape du cycle du sommeil, à cause de cette grande fatigue. La respiration et le rythme cardiaque qui devraient ralentir progressivement n’en ont pas le temps et le corps passe brusquement à la phase de sommeil suivante. Le cerveau, encore partiellement actif, perçoit alors ceci comme une défaillance et réagit.

Ces sensations étranges sont appelées myoclonies d’endormissement ou secousses hypniques. 60 à 70 % de la population mondiale en a déjà fait l’expérience et il ne s’agit aucunement d’un trouble du sommeil.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre