Sciences

Pourquoi un robot gagne toujours à “chifoumi” ?

chi

S'abonner au podcast
Aujourd’hui je vais vous faire le récit d’une nouvelle victoire de la technologie sur le cerveau humain ! Les Japonais viennent en effet de mettre au point un robot capable de gagner à tous les coups contre un homme au célèbre jeu du “chifoumi” (ou pierre papier ciseau). Et vous allez voir les enjeux de cette découverte vont bien au-delà de l’anecdote.

Ce jeu, vous le savez surement, consiste, pour les joueurs, à faire avec la main des formes qui évoquent les trois objets, pierre feuille ou ciseau, certaines l’emportant sur d’autres.

Entre humain l’issue du jeu comporte un forte dose d’aléa. Mais si vous organisiez des parties avec le robot conçu par une équipe de scientifiques japonais, vous perdriez à chaque fois. Avec son taux de réussite à 100%, le robot vous battrait en effet à plate couture.

Comment fait-il ? En réalité ce robot vous entraîne dans un combat déloyal. Il est doté d’un sens de la vision beaucoup plus perfectionné que le vôtre.

Sa perception à très haute vitesse peut en effet détecter des mouvements de la main que des yeux humains ne sauraient déceler. Cette faculté permet ainsi au robot d’anticiper la forme que vous allez donner à votre main.

Pour cela, il analyse en une fraction de seconde la torsion du poignet et le mouvement à peine ébauché des doigts. Ces éléments suffisent pour lui faire prononcer, à chaque fois, un pronostic infaillible.

L’enjeu de cette découverte ne se limite pas à donner aux futurs champions de “chifoumi” des armes pour terrasser leurs adversaires.

Plus sérieusement, la mise au point de ce robot montre que la technologie peut être mise au service de nombreuses tâches, dans des domaines variés. Des robots semblables, s’ils étaient fabriqués, pourraient en effet se révéler de très utiles collaborateurs.

Décelant l’ordre donné avant même qu’il n’ait été formé par la main, les robots pourraient ainsi devancer les volontés de leurs employeurs. Les chercheurs et les industriels ont conçu d’autres projets pour eux.

Leurs facultés de perception pourraient ainsi être utilisées dans le cadre du travail à la chaîne. Plus productifs que des travailleurs humains, les robots les déchargeraient en outre de tâches répétitives et peu gratifiantes.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre