Santé

Quels risques entraineraient les colorations de cheveux ?

risq

S'abonner au podcast
La coloration des cheveux peut sembler un acte inoffensif et pourtant des chercheurs américains du National Institute of Health ont montré que l’utilisation des teintures permanentes augmentait les risques de développer un cancer du sein d’environ 9 %, mais ce pourcentage grimpe à 60% si la teinture est réalisée tous les deux mois.

Les produits colorants capillaires sont devenus au fil des années des alliés pour les femmes et les hommes souhaitant camoufler l’apparition des premiers cheveux blancs ou pour changer de look. Pour mener leur étude, des scientifiques ont suivi plus de 46 000 femmes âgées de 35 à 74 ans durant huit années. Le point commun entre toutes ces femmes est d’avoir une sœur ayant eu dans le passé un cancer du sein.

L’enquête a révélé que les teintures sont dangereuses pour la santé et les femmes afro-américaines ont près de 2 fois plus de risques de développer un cancer. Cette différence significative s’explique par l’utilisation de produits de lissage. Ces soins augmenteraient le risque de contracter une tumeur cancéreuse par un facteur d’environ un tiers.

Dale Sandler, une des responsables de cette étude a voulu être rassurante. Toutes les personnes utilisant des teintures ne vont pas développer un cancer mais plus l’utilisation des teintures est fréquente et plus le risque de développer une maladie est important. La coloration toutes les huit semaines augmentent le risque de développer un cancer de 60%.

Les colorations sont un cocktail de près de 5 000 composants différents et selon l’épidémiologiste Alexandra White, il est très difficile de cibler quelles sont les substances cancérigènes. Certains scientifiques accusent les colorants. Ces amines aromatiques sont connues pour casser la double hélice d’ADN, ce qui favoriserait le développement de tumeurs cancéreuses. Autrefois, l’ammoniac était un élément indispensable pour obtenir une coloration durable. Ce produit basique sert à écarter les écailles de la fibre capillaire pour faire pénétrer le pigment. À l’heure actuelle, aucune étude n’a montré un effet cancérigène de l’ammoniac, mais ce produit est connu pour irriter et enflammer les voies respiratoires.

Pour réduire l’impact de la teinture sur la santé, il est préférable de se tourner vers des produits bio et sans substances chimiques de synthèse.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre