Histoire

Que révèle le papyrus de la Grande pyramide ?

papyr

S'abonner au podcast
Découvert dans le port de Khéops, des fragments d’un papyrus ont révélé des informations concernant la construction de la grande pyramide. Ainsi, des détails ont pu être reconstitués, apportant un éclairage nouveau sur les méthodes qui ont mené à l’érection d’un des plus grands monuments de l’histoire humaine.

Les secrets de la construction de la pyramide de Khéops

Exhumés en 2013 sur le site de Ouadi el-Jarf, par la mission archéologique franco-égyptienne, des morceaux d’un ancien papyrus d’Égypte (vieux de 4500 ans) ont depuis rejoint les réserves du musée de Suez.

Ce document, vraisemblablement contemporain de Khéops (2589-2566 av. J.-C), détaille la vie des ouvriers qui travaillaient dans une zone d’approvisionnement des chantiers pharaoniques, située non loin d’un port antique de la Mer Rouge, au sud-est de l’actuelle ville du Caire.

Particulièrement instructifs, ces 300 morceaux d’un papyrus comptable racontent en détails la vie quotidienne des ouvriers employés sur les chantiers. Ils s’attardent notamment sur le parcours d’un chef d’équipe nommé “Merer”.

Ainsi, après déchiffrement, on apprend que le port de Ouadi el-Jarf se situait à proximité d’un gisement de calcaire (les carrières de la Tourah), dont les pierres étaient embarquées en direction des chantiers de la pyramide.

Des mystères restent à élucider

Ce journal de bord, particulièrement instructif, en ce qui concerne les conditions de travail de l’époque, reste néanmoins incomplet pour élucider bon nombre de mystères.

En effet, des incertitudes subsistent au sujet des méthodes d’édification des pyramides. Ainsi, aucune information concrète n’a été révélée quant à la façon dont ces blocs de calcaire ont été amenés jusqu’à 140 mètres de hauteur (forme des rampes, architecture).

Des doutes concernent également les méthodes d’empilement utilisées par les Égyptiens pour stocker des blocs massifs de calcaire, avant de les structurer de manière organisée.

Une chose est certaine, les ouvriers de l’époque maîtrisaient parfaitement la navigation fluviale ainsi que la navigation en mer, les canaux du Nil ayant été leurs chemins de livraison privilégiés.

Toutefois, même 4500 ans après leur édification, les pyramides n’ont pas encore livré tous leurs secrets.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre