Culture Générale

Pourquoi représente-t-on les fous avec un entonnoir ?

fou entonnoir

S'abonner au podcast
Pour représenter quelqu’un qui a perdu la tête il est fréquent de lui mettre un entonnoir retourné sur la tête. Cette représentation traditionnelle remonte au Moyen Age.

Par exemple on la trouve dans certains tableaux de Jérôme Bosch, ce célèbre peintre hollandais du 15ème siècle dont les tableaux ont souvent pour thème la folie. Il a peint de la sorte des médecins. Ainsi sur son oeuvre intitulée l’Extraction de la pierre de folie, on peut voir sur la gauche du tableau un chirurgien se tenant debout avec un entonnoir posé sur sa tête à l’envers, utilisé comme chapeau.

Jérome Bosch dans son tableau utilise ce symbole pour confondre en charlatanisme les médecins qui pensaient que la folie était provoquée par une pierre se trouvant dans le cerveau des malades et qu’il fallait donc s’employer à retirer pour les guérir. Pour Bosch c’est donc le médecin, celui qui porte l’entonnoir, qui est le fou, et non pas le patient.

On sait donc quel est le premier peintre à avoir utilisé l’entonnoir pour représenter la folie. Mais pourquoi donc un entonnoir ? On l’ignore. On sait tout de même qu’au Moyen âge les alchimistes considéraient cet ustensile (dans le bons sens) comme symbolisant la transmission du savoir. A l’envers, il devait donc évoquer naturellement l’erreur, l’ignorance et la déraison.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre