Histoire

Qui sont les “amants de l’aventure” ?

hist Abonnez-vous au podcast “Choses à Savoir Histoire” pour ne rater aucun nouvel épisode:
apple-r-1 S’abonner
spotify-r. S’abonner
castbox-r S’abonner
deezer-r S’abonner
google-r S’abonner
rss-r S’abonner

.
Figures médiatiques, à cheval entre le XIXe et le XXe siècle, Osa et Martin Johnson ont été – pour des millions de téléspectateurs – les “aventuriers de l’impossible”. Pionniers des films documentaires, ces deux Américains ont, en effet, parcouru l’Afrique et les îles du Pacifique pour ramener des images inédites de la faune, de la flore et des paysages de ces contrées lointaines, à l’époque encore méconnues.

Un couple d’explorateurs

Certains couples – tels Bonnie & Clyde – sont liés dans le crime ; d’autres le sont dans le voyage et l’exploration.

C’est précisément le cas d’Osa et Martin Johnson, deux Américains ayant parcouru le monde au début du XXe siècle.

Après s’être unis dans le Kansas (le 15 mai 1910), les deux jeunes mariés entreprirent de mener leur première expédition, dans le Pacifique, en 1912.

Ce premier voyage dans les Nouvelles-Hébrides (en Mélanésie) donne naissance à un premier reportage choc, au cours duquel ils réchappent à des membres de la tribu cannibale des Big Nambas.

Deux films – “Cannibals in the South Seas” (“Cannibales des mers du Sud”) et “Jungle Adventures” (“Aventures de la jungle”) – sont tirés de ces expéditions et apportent au couple d’explorateurs une renommée, ainsi que des revenus qui leurs permettent de renouveler l’expérience.

Fauchés en pleine gloire

Ceux que les téléspectateurs surnomment “les amants de l’aventure” deviennent, ainsi, des cinéastes affiliés au Muséum d’histoire naturelle de New York.

Peu après leurs premières pérégrinations, les mariés s’installent à Nairobi (Kenya) – en 1921 – en ayant pour objectif de réaliser des films mettant en scène la vie sauvage du continent africain. Ainsi, Osa et Martin Johnson – qui passent quatre ans sur ces terres – sont les premiers réalisateurs à effectuer un safari aérien en images, de l’Afrique.

Alors que leurs documentaires remportent – tour à tour – un succès grandissant, les deux Américains tournent même des publicités pour des marques mondialement connues, comme Shell ou Coca-Cola.
Cependant, au sommet de la gloire, l’aventure incroyable du couple Johnson s’arrête brutalement, lorsque Martin meurt – le 13 janvier 1937 – dans un crash d’avion.

Livrée à elle-même, Osa Johnson s’échinera à raviver le souvenir de ses voyages passés, au travers de plusieurs livres et même d’un film.

Minée par l’alcool, la veuve s’éteint, toutefois, à l’âge de 59 ans ; comme une triste fin à une belle aventure.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre