Sciences

Qui est Robert Oppenheimer ?

Abonnez-vous au podcast “Choses à Savoir Sciences” pour ne rater aucun nouvel épisode:
apple-r-1 S’abonner
spotify-r. S’abonner
castbox-r S’abonner
deezer-r S’abonner
google-r S’abonner
rss-r S’abonner

.
Le physicien américain Robert Oppenheimer est surtout connu pour avoir été, selon l’expression consacrée, “le père de la bombe atomique”, dans le cadre du projet Manhattan. Cependant, avant comme après la guerre, la contribution à la science de ce grand savant ne se limite pas à son rôle dans la mise au point de l’arme nucléaire.

Avant le projet Manhattan

Né en 1904, Robert Oppenheimer montre d’évidentes dispositions pour les sciences. C’est à l’université d’Harvard qu’il se découvre une passion pour la physique.

Au milieu des années 20, on le retrouve à l’université de Cambridge. C’est là qu’il rencontre le physicien Max Born, avec lequel il élabore ce que l’on appelle l’approximation de Born-Oppenheimer, très utilisée en physique quantique.

On doit encore à Robert Oppenheimer des travaux essentiels d’astrophysique sur les étoiles à neutrons et les trous noirs.

La naissance de la bombe atomique

C’est dans les installations du laboratoire de Los Alamos, au Nouveau-Mexique, que Robert Oppenheimer travaille à la mise au point, avec d’autres scientifiques de renom, comme Enrico Fermi ou Arthur Compton, à la mise au point de la première bombe atomique américaine.

Impulsé dès le début du conflit, le projet, dont Oppenheimer est nommé directeur scientifique, est soutenu par le président Roosevelt et doit faire pièce aux programmes nucléaires des Soviétiques et des Allemands. Il aboutit à la réalisation de la première bombe atomique, lâchée sur Hiroshima le 16 juillet 1945.

Après la guerre

Atterré par les innombrables victimes de l’explosion nucléaire, Robert Oppenheimer plaide en faveur d’un contrôle international de l’énergie atomique. Il se prononce également contre la mise au point d’une bombe à hydrogène.

Ces prises de position lui valent le désaveu des autorités américaines, soucieuses de dépasser l’URSS dans la course aux armements.

Par ailleurs, Oppenheimer poursuit ses travaux, notamment dans le cadre d’un institut de recherche de l’université de Princeton, dont il prend la tête. Il continue également à enseigner la physique.

Malgré la richesse de sa contribution scientifique, reconnue par ses pairs, Oppenheimer, nommé à trois reprises pour le prix Nobel, ne parvint jamais à décrocher la prestigieuse récompense.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre