Histoire

Qui est Nicolas Flamel ?

flamel

S'abonner au podcast
Pourtant roturier de son état, Nicolas Flamel est un personnage historique dont la vie est passablement documentée. Il faut dire que bien au delà de sa condition de libraire parisien se hisse un mythe incroyable : Nicolas Flamel serait un alchimiste de génie ayant trouvé la pierre philosophale.

Né en 1335 à Pontoise, non loin de Paris, Nicolas Flamel mène une enfance paisible auprès de parents qui semblent plutôt lettrés. Alors qu’il n’est encore qu’un enfant, ces derniers décident de déménager pour s’installer dans la capitale.

En grandissant, le jeune Nicolas entre en apprentissage dans une librairie où il démarre une carrière de copiste et d’écrivain public. C’est à cette période que Nicolas Flamel fait la rencontre de Pernelle, une femme bien plus âgée que lui et déjà bien assise financièrement. Le couple se marie en 1355, ce qui fait du jeune copiste un homme aisé.

Fort logiquement, Nicolas Flamel finit par acquérir sa propre enseigne, en tant que libraire-juré sous le patronage de l’Université de Paris (probablement après 1368).
Il semble, dès lors, couler des jours heureux avec sa compagne, tous deux ayant pour réputation d’être de riches donateurs, notamment auprès des malades et des sans-abris.

Toutefois, à cette biographie sans histoire s’ajoute une rumeur bien plus intrigante. Nicolas Flamel, en plus du simple libraire respecté, aurait également été un alchimiste accompli ayant découvert la pierre philosophale.

L’histoire dépeignant Nicolas Flamel en alchimiste n’est pas un mythe isolé. En effet, il est courant, au XIVe et au XVe siècle, d’expliquer l’origine de la fortune de certaines familles bourgeoises en recourant à des légendes mêlant alchimie et sorcellerie.

La plus ancienne trace de ces rumeurs concernant Nicolas Flamel se trouve justement dans un texte datant du XVe siècle, nommé Le Livre Flamel.

Selon cette histoire, la vie du libraire parisien bascule au cours d’une nuit d’insomnie. Averti, par l’apparition d’un ange, de l’existence d’un grimoire recelant des secrets mystiques, Nicolas Flamel croit recevoir une révélation divine.

Celle-ci se confirme avec l’arrivée d’un individu dans sa librairie, quelque temps plus tard. Nicolas Flamel reconnaît alors le livre qui est en sa possession et décide de le lui acheter à bon prix.

Dès cet instant, le libraire s’attèle à déchiffrer les 21 pages et les 7 chapitres de ce vieux manuscrit.

L’opération ne se fait pas sans peine et Nicolas Flamel doit, tour à tour, solliciter l’aide de “Maître Anseaulme” (un alchimiste confirmé) et de “Maître Canches” (à l’occasion d’un pèlerinage mené à Saint-Jacques de Compostelle).

Avec leur concours, l’alchimiste désormais accompli finit par percer le secret de l’ouvrage, au bout de 21 ans de travail acharné. Fort de son savoir hermétique, Nicolas Flamel change alors du plomb en or à trois reprises… avant de reprendre ses activités de libraire.

Modeste à la ville comme dans la légende, Nicolas Flamel termine, là encore en tant que bienfaiteur, une vie qui continue à intriguer tous les esprits curieux.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre