Incroyable !

Apple a recyclé une tonne d’or de ses téléphones

vis Abonnez-vous au podcast “Incroyable!” pour ne rater aucun nouvel épisode:
spotify-r. S’abonner
apple-r-1 S’abonner
castbox-r S’abonner
deezer-r S’abonner
google-r S’abonner
rss-r S’abonner

.
Et si le recyclage était – littéralement – une mine d’or ? C’est le constat que semble faire Apple, puisqu’en désassemblant et en recyclant ses produits défectueux, la firme californienne a récupéré une tonne d’or de ses appareils défectueux, en 2015. Soit la coquette somme de 40 millions de dollars !

L’or au bout des doigts

Il n’y a pas de petites économies. Apple, dans le cadre de son vaste programme de recyclage, a décidé – depuis quelques années – de récupérer des matériaux présents dans ses produits défectueux (tels que les iPhone, les iPad ou encore les Mac usagés).

Motivée par des convictions écologiques, la firme californienne a, par ailleurs, bien évidemment saisi les profits qu’elle pourrait tirer d’une telle manœuvre.

En effet, avec 34 milligrammes d’or incrustés dans le circuit imprimé de chacun de ses appareils, Apple a pu – en bout de chaîne – récupérer une tonne de ce précieux métal, pour récolter 40 millions de dollars, sur l’année la seule année 2015 (durant laquelle l’once – correspondant à 28 grammes d’or – s’échangeait à des sommes atteignant 1200 dollars).

Pour accomplir cette lucrative tâche de manière optimale, la société a créé Liam, une gamme de robots spécialement conçus pour démonter jusqu’à 1,2 millions d’iPhone par an, pour ensuite sélectionner et trier les pièces les plus précieuses.

La manne du recyclage

L’or n’est pas le seul matériau convoité par la firme de Cupertino. En effet, entre l’acier, les plastiques, le nickel et bien d’autres composants, Apple a récupéré 27 000 tonnes de matériaux divers, durant l’année 2015.

Parmi ceux-ci, la marque à la pomme a – par exemple – recyclé 3 tonnes d’argent et 20 tonnes de cuivre, sur l’ensemble des appareils qui lui ont été retournés.

De ce fait, dans ce nouveau business très rentable, Apple compte faire de nombreux profits en investissant dans des lignes automatisées où se trouveront de nouveaux robots Liam de désassemblage.

En attendant, au-delà de l’aspect lucratif, la firme californienne a été distinguée – pour sa démarche écologique – par l’ONG Greenpeace qui l’a mis à la première place de son classement “Clicking Team”, chargé de juger les démarches environnementales des grandes entreprises du web.

Une récompense qui ne mange pas de pain.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre