Économie

Qu’est-ce que la “ruée vers l’or” californienne ?

Abonnez-vous au podcast “Choses à Savoir Économie” pour ne rater aucun nouvel épisode:
apple-r-1 S’abonner
spotify-r. S’abonner
castbox-r S’abonner
deezer-r S’abonner
google-r S’abonner
rss-r S’abonner

.
La ruée vers l’or en Californie fut bien sûr immortalisée dans de nombreuses productions culturelles. Elle est un des évènements majeurs de l’histoire des États-Unis.

Et… vous allez le voir… en drainant de nombreux immigrants en quête de fortune, elle s’est – par ailleurs – accompagnée de la formation d’un « écosystème économique » très particulier.

Tout démarre lorsque des colons américains découvrent – en 1848 – de l’or dans les rivières d’Amérique du Nord. En effet le matin du 24 janvier, des ouvriers de la région de San Francisco creusent un très grand fossé pour charrier de l’eau jusqu’à la scierie où ils travaillent. Un d’entre eux – James Marshall – remarque une fente au sol, dans laquelle semble se trouver une pépite d’or. Emballé par sa découverte, l’ouvrier montre la pépite à un de ses supérieurs qui décide, néanmoins, de ne pas ébruiter l’évènement.

Malgré tout, quelques employés de la scierie finissent par se faire remarquer en payant avec des pépites dans les bars environnants.

Témoin de ces scènes, Sam Brannan – un épicier mormon – a une idée lumineuse : celle d’acheter du matériel pour le vendre à des mineurs. Chargé de pelles et de piolets, il parcourt alors les rues de San Francisco en s’exclamant que de l’or y a été découvert. Ainsi, la ruée peut commencer !

Lorsque la rumeur se répand dans les États environnants, énormément de fermiers et de travailleurs de tous horizons délaissent leur emploi pour affluer vers la Californie. En 1852, la population du « Golden State » a déjà centuplé, pour atteindre le nombre de 250 000 habitants.

Parmi les nouveaux arrivants, de nombreux candidats à la richesse proviennent même d’Europe, d’Inde, d’Amérique du Sud, ou encore de l’Australie. Séduits par l’idée de pouvoir gagner des dizaines d’années de salaire, en seulement quelques mois de prospection, ces chercheurs d’or (appelés « forty-niners », dans la culture populaire) passent leurs journées à extraire et à fouiller le gravier de la région.

Leurs efforts finissent par payer, puisque des mineurs dénichent une région rocheuse riche en or (qui sera surnommée le « filon-mère »).

Néanmoins, la Californie produit finalement, au total, 10 millions de dollars en or, ce qui équivaut – en moyenne – à 250 dollars par tête (il y avait, alors, à peu près 40 000 mineurs).

Ainsi, seule une poignée d’aventuriers ressortit véritablement enrichie de cette épopée.

Déserté par ses travailleurs, le secteur agricole californien fut, quant à lui, sinistré face à un tel raz-de-marée. Un bilan mitigé qui démontre que richesse matérielle et équilibre économique ne sont pas toujours liés.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre