Sciences

Qu’est-ce que le « Théorème de la boule chevelue » ?

boule chevelue

S'abonner au podcast
Selon le théorème de la « boule chevelue », si une sphère donnée est recouverte par des cheveux il sera impossible de les coiffer sans qu’un épi n’apparaisse à un endroit. Et ce, quelle que soit l’application que vous y mettez avec un peigne ou une brosse.

Donc s vous prenez une sphère totalement couverte de cheveux et que vous la brossez régulièrement vous ne pourrez pas parvenir à un résultat parfait. Il y aura en effet toujours une zone où vous noterez la présence d’un épi ou l’absence de cheveux.

Pour expliquer ce phénomène il faut considérer qu’un cheveu est un vecteur, ce qui signifie une ligne droite qui va dans une certaine direction et qui a une certaine longueur. Selon le théorème, ce champ de vecteurs, c’est-à-dire l’ensemble des cheveux, disposé sur une sphère présente au moins un point où il est nul.

Si on applique ce théorème à la Terre on obtient un résultat surprenant : il y a en permanence sur notre planète au moins un cyclone à sa surface. En effet, le vent est un vecteur. Il pousse dans une direction sur une certaine distance. C’est donc comme un cheveu sur une tête. Or nous l’avons vu selon le théorème dont nous parlons il y a en permanence un point sur la sphère où le champ est nul c’est-à-dire appliqué à la terre et au vent, un point sur le globe où le vent est nul. Ce qui correspond à un système tourbillonnant qui possède en son centre un œil, l’ œil du cyclone. Car comme vous le savez le vent y est absolument nul.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre