Santé

Qu’est-ce que le syndrome des éoliennes ?

eo

S'abonner au podcast
Ces dernières années, la France a investi dans le développement des énergies renouvelables. En septembre 2015, l’hexagone comptait 1 373 éoliennes réparties sur le territoire, mais cette nouvelle source d’énergie serait responsable du syndrome des éoliennes.

L’Académie de médecine basée à Paris a été l’une des premières institutions à s’être intéressée au syndrome des éoliennes. Cet organisme d’État a été alerté par les nombreuses plaintes déposées par les habitants résidant près des parcs d’éoliennes. Après enquête, l’Académie de médecine a identifié trois nuisances liées à la présence d’éoliennes : visuelle, sonore mais également psychologique. Ces trois troubles caractérisent le syndrome des éoliennes.

Suite à l’implantation d’éoliennes, les riverains sont nombreux à protester contre la dégradation de leur cadre de vie. Les installations sont érigées dans des espaces à l’écart des zones fortement urbanisées et la présence d’un parc d’éoliennes proche de leur habitation altère le paysage. Certaines personnes peuvent alors se sentir agresser par ses édifices à la taille impressionnante. Cette contrariété peut générer des troubles psychologiques, avec comme conséquence possible des insomnies.

Pour limiter l’impact psychologique de l’installation des éoliennes, l’Académie de médecine préconise le dialogue. Selon cette institution française, il est souhaitable que les habitants participent à l’élaboration du projet avant d’installer des éoliennes. La concertation permet de réduire l’animosité de la population.

Mais la présence des éoliennes n’a pas qu’un effet psychologique. Certains habitants proches des installations se plaignent des troubles de l’audition associée à des maux de tête importants et une grande fatigue. Les scientifiques ont montré que les éoliennes produisent des sons inaudibles pour les êtres humains mais capables d’avoir des répercussions sur l’organisme. Ces ultrasons sont connus depuis des années pour avoir un impact néfaste sur l’organisme, et fait inquiétant, ses sons à basse fréquence peuvent se propager sur des distances de plusieurs kilomètres.

Le syndrome des éoliennes inquiète le corps médical, mais à l’heure actuelle, il est impossible de déterminer avec certitude l’effet des moulins à vent modernes sur la santé des riverains. L’Académie de médecin conseille de réaliser une enquête épidémiologique pour connaître l’impact psychologique et physique des éoliennes. En attendant cette étude, elle recommande d’installer les éoliennes à au moins 1 500 mètres des habitations. Actuellement, la législation a fixé la distance à 500 mètres.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre