Sciences

Comment espionner grâce à une ampoule ?

Abonnez-vous au podcast “Choses à Savoir Sciences” pour ne rater aucun nouvel épisode:
apple-r-1 S’abonner
spotify-r. S’abonner
castbox-r S’abonner
deezer-r S’abonner
google-r S’abonner
rss-r S’abonner

.
Les techniques d’espionnage ne cessent de se perfectionner. Des chercheurs israéliens ont ainsi mis au point un procédé à la fois innovant et simple, qui permet de reconstituer la parole humaine à partir des vibrations d’une ampoule.

Une ampoule indiscrète

Le dispositif inventé par les chercheurs fonctionne au moyen d’une ampoule LED. Quand des personnes parlent, les sons qu’elles émettent font très légèrement vibrer l’ampoule, modifiant le signal lumineux qu’elle diffuse.

La nature de ces vibrations dépend de l’intensité et de la fréquence des sons proférés par les locuteurs. Les scientifiques sont capables de reconstituer les sons, et donc la conversation, à partir des vibrations lumineuses de l’ampoule.

Pour mener à bien cette tâche délicate, ils ont besoin d’un matériel spécifique. Il se constitue de télescopes numériques, qui sont braqués sur l’ampoule, à environ 25 mètres de distance, et de capteurs, qui interceptent les signaux lumineux.

Ceux-ci sont alors analysés, sur un ordinateur portable, par un logiciel de traitement, qui les convertit en sons. Ce logiciel réussit notamment à éliminer les bruits parasites et à rendre les sons audibles. Cet ingénieux procédé, baptisé “Lamphone”, a déjà permis de reconstituer une chanson, une alarme sonore et le discours d’un président américain.

Atouts et faiblesses de l’espionnage lumineux

Ce procédé présente plusieurs avantages. Il ne nécessite pas l’installation, sur place, de micros ou de dispositifs qui peuvent toujours attirer l’attention de personnes méfiantes.

Il permet aussi de capter une conversation en temps réel. Mais la méthode n’en est pas pour autant dépourvue d’inconvénients. En effet, elle fonctionne surtout avec des ampoules LED. D’autres types d’ampoules sont moins influencées par la fréquence sonore.

En outre, les tests ont été effectués avec un volume sonore assez élevé. Il reste à l’essayer dans le cadre d’une conversation normale. Enfin, il suffirait d’éteindre la lumière ou de tirer des rideaux opaques sur les fenêtres pour rendre le système inopérant.

En attendant, les scientifiques cherchent à améliorer le procédé. Ils estiment ainsi qu’il est possible de capter le son à d’autres sources qu’une ampoule. Des objets décoratifs LED pourraient aussi bien convenir.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre