Santé

Qu’est-ce que le syndrome de Noé ?

syndrome de noe

S'abonner au podcast
Le syndrome de Noé désigne un besoin compulsif de posséder un grand nombre d’animaux chez soi. Les personnes atteintes présentes également un déni de la souffrance de ces bêtes et n’ont pas les moyens de les maintenir dans des conditions décentes.

Véritable maladie mentale, elle touche à 76% les femmes, dont près de la moitié âgées de plus de 60 ans et qui vivent seules tout en ayant du mal à boucler les fins de mois.

Les malades sont généralement très attachés à leurs animaux et refusent de les laisser rejoindre des centres d’accueil comme la SPA. Ils se sentent très concernés par la protection animale et se pensent investis d’une mission de sauvetage.

Dans de très nombreux cas ce sont des colonies de chats.

Récemment un tribunal au Canada a décidé que trois membres d’une même famille, dont l’un est atteint du syndrome de Noé, ne pourront plus posséder d’animaux de compagnie, sauf un poisson rouge. Les Filion ont ainsi été reconnus coupables de cruauté animale. Ils possédaient 20 chats, deux chiens et un furet. Et la famille avait été accusée des mêmes faits en 2006, 2008, 2010 puis en 2015.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre