Santé

Qu’est-ce que le syndrome de Capgras ?

capgras

S'abonner au podcast
Ce trouble psychiatrique consiste pour une personne pourtant parfaitement capable d’identifier la physionomie des visages, à penser que son entourage a été remplacé par des sosies.

Le délire consiste donc à méconnaître l’identité d’un membre de sa famille alors même que sa reconnaissance formelle est intacte. Par exemple face à un proche, la personne atteinte va déclarer que ce dernier a été remplacé par quelqu’un qui lui ressemble un imposteur. Elle est certaine qu’il ne s’agit pas de la vraie personne qu’elle a l’habitude cotoyer. Elle pourra dire qu’elle lui ressemble beaucoup, mais que ce n’est pas elle.

La proximité avec ceux qu’elle considère comme des imposteurs est alors très mal vécue. Des réactions agressives sont possibles.

Le psychiatre Joseph Capgras a décrit le premier ce syndrome délirant il y a près de 100 ans, en 1923.

On remarque que cette affection est plus fréquente chez les patients atteints de troubles comme la schizophrénie, ou ayant subi des traumatismes cérébraux. Chez ceux qui présentent une démence de type Alzheimer, on l’observe dans 5% des cas. Par ailleurs elle touche davantage les femmes que les hommes (60% des cas).

Ce syndrome a la particularité de pouvoir disparaitre aussi mystérieusement qu’il est apparu.

Enfin il est à rapprocher d’un autre syndrome qui lui est proche, celui de Fregoli qui provoque chez les sujets le sentiment qu’il y a des étrangers qui les persécutent et qu’ils peuvent prendre l’apparence de leurs proches.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre