Santé

Qu’est-ce que le syndrome d’Alice au Pays des Merveilles ?

syndrome

S'abonner au podcast
Ce syndrome qui porte le nom du roman écrit par Lewis Carroll paru il y a 150 ans, fut décrit pour la première fois en 1955. Il s’agit d’un trouble neurologique qui modifie la perception de l’espace, du temps et de soi-même, d’une façon bien particulière.

Les personnes qui en souffrent ont ainsi l’impression que leur corps est déformé, leurs bras, leurs jambes s’allongent, ils se perçoivent comme quand on regarde dans un miroir déformant. Ces patients ne souffrent pourtant d’aucune tumeur au cerveau, ni de maladie mentale qui pourraient expliquer cls symptômes.

Quand la crise arrive, ce sont simplement des maux de tête qui surviennent. Les vaisseaux du cerveau se resserrent. Quand la partie postérieure du cerveau au niveau du lobe pariétal droit est atteinte, cette modification de la représentation des corps dans l’espace intervient. Chez l’enfant la migraine est ainsi la cause principale des symptômes du syndrome d’Alice au Pays des Merveilles.

Mais ces crises peuvent aussi se déclencher chez les épileptiques et chez eux les effets peuvent être encore plus spectaculaires puisqu’ils peuvent voir certains de leurs membres disparaître.

Quand la crise se termine, les hallucinations s’arrêtent tout de suite.

Un syndrome confusionnel aux symptômes impressionnants mais qui pour autant n’est pas dangereux, et susceptible de disparaître avec le temps.

Pour la petite histoire ce syndrome est aussi connu sous le nom de syndrome de Todd, en référence à la description qu’en fit en 1955 le psychiatre britannique John Todd. Plusieurs de ses patients indiquaient souffrir de migraines qui provoquaient chez eux des altérations de la perception de la proportion des objets, mais aussi d’une altération de la notion de temps et du sens du toucher, ainsi que d’une déformation de la perception de leur propre corps.

Comme Lewis Carroll, l’auteur d’Alice aux Pays des Merveilles avait été victime de migraines et avait eu des symptômes similaires, John Todd supposa que l’auteur avait utilisé ses propres expériences migraineuses comme source d’inspiration pour son célèbre roman.

Source

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre