Santé

Qu’est-ce qu’une culotte menstruelle ?

Abonnez-vous au podcast “Choses à Savoir Santé” pour ne rater aucun nouvel épisode:
apple-r-1 S’abonner
spotify-r. S’abonner
castbox-r S’abonner
deezer-r S’abonner
google-r S’abonner
rss-r S’abonner

.
Depuis quelques mois, des publicités fleurissent pour nous vanter l’intérêt d’utiliser des culottes menstruelles. Ces protections périodiques sont présentées comme étant plus saines et plus écologiques. Mais comment les utiliser et est-ce qu’elles présentent vraiment un avantage?

Les culottes périodiques ont une double fonction : à la fois utilisées comme sous-vêtements, elles font également office de protection périodique durant les règles. Grâce à plusieurs couches absorbantes, le flux sanguin est collecté. Ces culottes ont l’avantage d’être très discrètes sous les vêtements car elles ne mesurent pas plus de 3 mm d’épaisseur. De plus, les fabricants ont innové ces dernières années pour proposer des culottes plus seyantes avec de couleurs attrayantes et des finitions soignées.

Les culottes périodiques sont adaptées à toutes les femmes réglées. Elles sont présentées comme une alternative aux tampons, aux serviettes ou aux coupes menstruelles. Dans le cas de règles très abondantes, les culottes menstruelles peuvent également être utilisées en complément des autres protections périodiques pour éviter toute fuite.

D’après les estimations, ces sous-vêtements seraient aussi efficaces qu’environ 3 à 5 tampons, bien que cette efficacité dépende de la qualité du produit acheté. Aussi en théorie, une culotte menstruelle peut être gardée pendant une durée de 12 heures, mais en fonction de l’importance du flux sanguin, un changement plus fréquent est parfois nécessaire. Sachant que les règles durent en moyenne 5 jours et qu’une culotte menstruelle est parfaitement adaptée pour la nuit, il est judicieux de prévoir au moins 10 culottes par cycles. Pour les nettoyer, il faut les passer à l’eau froide puis en machine à 40°C.

Les avantages des culottes périodiques sont nombreux. Tout d’abord, vous faites un geste pour l’environnement en produisant moins de déchets. Les culottes périodiques sont globalement efficaces à partir du moment où vous achetez des produits fabriqués en Europe. Il est important de s’assurer que les articles possèdent des labels de qualité comme GOTS ou Oeko-Tex. Ainsi vous ne risquez pas d’altérer votre flore vaginale comme avec les tampons ou certaines serviettes hygiéniques.

Ces protections externes réduisent également considérablement le risque de développer un syndrome du choc toxique observé chez les femmes qui utilisent des tampons. Loin d’être anodine, cette infection (heureusement rarissime) peut avoir des conséquences dramatiques : des amputations voire la mort dans les cas les plus extrêmes.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre