Santé

Le groupe sanguin O est-il moins risqué face au Covid-19 ?

Abonnez-vous au podcast “Choses à Savoir Santé” pour ne rater aucun nouvel épisode:
apple-r-1 S’abonner
spotify-r. S’abonner
castbox-r S’abonner
deezer-r S’abonner
google-r S’abonner
rss-r S’abonner

.
Depuis le début de la pandémie de Covid-19, les scientifiques recherchent un lien possible entre le groupe sanguin et le risque, plus ou moins élevé, d’être contaminé par le virus. À cet égard, il semble que les personnes appartenant au groupe 0 soient un peu mieux protégées que les autres.

Un groupe O plus protecteur?

De nombreuses études se sont intéressées à la relation possible entre le groupe sanguin et le risque d’être atteint par la Covid-19. Ainsi, des chercheurs chinois considèrent que les personnes appartenant au groupe 0 auraient 33 % de risques en moins d’être touchées par la maladie.

A contrario, les porteurs des groupes A et B courraient des risques plus grands. Par ailleurs, une étude danoise, réalisée sur près de 500.000 patients, a montré que les malades du groupe O, mais aussi du groupe B, passaient moins de temps dans les unités de soins intensifs que les personnes appartenant aux groupes A ou AB.

Une étude canadienne, portant sur une centaine de personnes, a confirmé ces résultats. Enfin, il semble que les porteurs du groupe 0 rhésus positif soient encore plus protégées que les autres.

Ce qui ne veut pas dire qu’ils sont immunisés. Par conséquent, ils doivent, comme les autres, respecter les gestes barrières.

Un sang aux propriétés différentes

Même si les résultats convergents de cette étude semblent souligner le rôle protecteur du groupe sanguin 0, aucun lien de cause à effet, entre le groupe sanguin et une moindre contamination au virus, n’a encore pu être établi avec certitude.

Mais s’il devait l’être un jour, comment l’expliquer? D’abord par la présence, dans le sang des personnes du groupe O, d’anticorps plus nombreux. Il contient en effet des anticorps anti-A et anti-B, alors que les personnes appartenant au groupe A, par exemple, n’ont, dans leur sang, que des anticorps anti-B.

De ce fait, les personnes du groupe O bénéficieraient d’une double protection. Par ailleurs, leur sang aurait une moindre propension à la coagulation. Ce qui les prémunirait davantage contre les thromboses, ou les troubles vasculaires, qui font partie des complications de la Covid-19.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre