Histoire

Qu’est-ce que l’opération Paperclip ?

hist Abonnez-vous au podcast “Choses à Savoir Histoire” pour ne rater aucun nouvel épisode:
apple-r-1 S’abonner
spotify-r. S’abonner
castbox-r S’abonner
deezer-r S’abonner
google-r S’abonner
rss-r S’abonner

.

D’abord nommée “Opération Overcast”, l’opération Paperclip a été une manœuvre menée par l’état-major de l’armée américaine, pour exfiltrer en toute discrétion près de 1500 scientifiques originaires de l’Allemagne nazie.

Recrutés par la NASA et l’armée américaine, ils eurent ainsi pour rôle de travailler sur des projets extrêmement pointus, tels que la conquête spatiale.

Le recrutement de scientifiques nazis

Peu après l’entrée en guerre des États-Unis (en 1941), un camp d’internement est créé à Fort Hunt, en Virginie (durant l’année 1942), afin d’interroger des prisonniers allemands ayant des compétences techniques et scientifiques de haut niveau.

Employés par le complexe militaro-industriel de leur pays, ceux-ci pouvaient, en effet, fournir des informations confidentielles sur l’éventuel développement de système d’armes perfectionnés ; la quête de la Wunderwaffe (“l’arme miracle”, en français) étant au cœur de la propagande militaire nazie.

Ainsi, au total, près de 3400 détenus passent à Fort Hunt entre 1942 et 1946, tandis que plus de 500 interrogateurs les questionnent sur les projets développés par le Reich.

Une fois la guerre terminée, certains ingénieurs haut-gradés comme Wernher von Braun (l’inventeur du missile V-2) voient, en outre, un intérêt à proposer leurs services à l’armée américaine ; l’anticommunisme étant une de leurs principales motivations.

Une aubaine pour les États-Unis d’Amérique qui entraient alors en pleine guerre froide.

Un apport décisif pour la NASA

Wernher von Braun et l’équipe à l’origine du V-2 sont naturalisés américains dès 1955.
Avec eux, l’armée américaine développe de nombreux missiles balistiques (dont le modèle Jupiter, capital durant la guerre froide), mais démarre surtout un programme de recherche spatiale, dans le cadre de la “course à l’espace” opposant les deux blocs.

Ainsi, en 1960, plus de 80 “prisonniers de paix” sont intégrés aux équipes de la toute jeune NASA, pour travailler sur les premiers programmes spatiaux américains.
Aux vols habités Mercury et Gemini succèdent les fusées Saturn (dont la fameuse Saturn V) utilisées dans le cadre du programme Apollo.

Bien qu’étant controversée sur le plan moral, cette opération de “recyclage” des “cerveaux” nazis aura un impact décisif sur l’avance technologique américaine ; laquelle deviendra éclatante le 20 juillet 1969, avec le premier alunissage de l’Histoire.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre