Sciences

Qu’est-ce que le théâtrophone ?

theatrophone

S'abonner au podcast
Le théâtrophone est innovation fantastique de la fin du 19ème siècle. Elle consistait à utiliser le téléphone dans un but bien précis : écouter de l’opéra.

Il fut créé en 1881 par Clément Ader. Deux ans plus tôt il avait participé à la création du premier réseau téléphonique.  Quelques mois plus tard il soumet son idée à la Société générale des téléphones. Emballée par l’idée la société fait mettre des micros sur la scène de l’Opéra Garnier puis dans d’autres salles de spectacle.
On peut ainsi de chez soi et pour la première écouter un spectacle par le biais du téléphone !

Victor Hugo en dit la chose suivante:

« Nous sommes allés avec Alice ( sa belle-fille ) et les deux enfants à l’hôtel du Ministre de la Poste. C’est très curieux. On se met aux oreilles deux couvre-oreilles qui correspondent avec les murs, et l’on entend la représentation de l’Opéra, on change de couvre-oreilles et l’on entend le Théâtre-Français, Coquelin, etc. On change encore et l’on entend l’Opéra-Comique. Les enfants étaient charmés et moi aussi. »

Ceux qui n’ont pas de téléphone peuvent en louer un.

Malgré la très mauvaise qualité du son (qui durera jusqu’à la première guerre mondiale) l’engouement est réel. Parmi ses fervents utilisateurs figure Marcel Proust.

La France n’est pas le seul pays a installer le système. On le retrouve rapidement en Belgique, en Suède ou au Portugal. Et parfois cela fait scandale. Par exemple en 1884, le roi du Portugal est vivement critiqué pour avoir écouté par ce biais un spectacle donné au théatre Sao Carlos de Lisbonne alors qu’au moment un deuil lui interdisait de se montrer en public.

Mais des conflits de droits d’auteur empêcheront le système de se développer avant sa disparition en  1932 remplacé par la TSF.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre