Sciences

Qu’est-ce que le marnage ?

Abonnez-vous au podcast “Choses à Savoir Sciences” pour ne rater aucun nouvel épisode:
apple-r-1 S’abonner
spotify-r. S’abonner
castbox-r S’abonner
deezer-r S’abonner
google-r S’abonner
rss-r S’abonner

.
Le marnage rend compte de la différence entre les hautes et les basses eaux de la mer. Il permet ainsi de mesurer l’amplitude de la marée. Le marnage varie en fonction de certains éléments.

Une mesure de dénivelé

Les mouvements de la marée sont dus à l’attraction de la Lune et du Soleil, ainsi qu’à la force centrifuge liée à la rotation de la Terre.

Chaque jour, la mer monte et descend. Dans le premier cas, les eaux s’élèvent jusqu’à atteindre le niveau de pleine mer. Quand la mer se retire, ses eaux se stabilisent au niveau de basse mer.

Dans chaque cas, la hauteur des eaux est mesurée par rapport à ce que les spécialistes appellent le zéro hydrographique, qui permet aussi de calculer les profondeurs. Le marnage mesure la différence de hauteur entre le niveau de pleine mer et celui de basse mer.

Des marnages variables

L’amplitude du marnage dépend d’un certain nombre de facteurs. Elle est d’abord fonction de la position des astres. Ainsi, au moment de la pleine Lune et de la nouvelle Lune, le Soleil, la Lune et la Terre sont alignés.

Aussi les forces gravitationnelles des deux premiers astres se produisent dans la même direction et se conjuguent pour créer des marées de forte amplitude. Ces très fortes marées, appelées marées de vives-eaux, ont lieu deux fois par mois.

Dans ce cas, le marnage est très important. Il sera en revanche beaucoup plus faible quand la Lune est à son premier et à son dernier quartier.

Dans ces moments, les positions du Soleil et de la Lune sont telles que leurs forces d’attraction s’exercent dans des sens opposés. Ce phénomène se traduit par des marées beaucoup moins fortes, qu’un appelle marées de mortes-eaux.

Le marnage peut aussi varier en fonction du bassin océanique sur lequel s’étend la mer. Ainsi, la structure du bassin océanique de la Méditerranée tend-elle à limiter l’amplitude de la marée.

En revanche, dans certaines zones, comme la baie du Mont Saint-Michel, la marée est beaucoup plus forte. Là encore, ce phénomène est lié à la conformation particulière du bassin océanique.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre