Sciences

Qu’est-ce que l’asperitas ?

asperitas

S'abonner au podcast
Les nuages existent depuis des temps immémoriaux. Pourtant leur classification n’est pas achevée. Ainsi il y a quelques mois, de nouvelles formes de nuages ont fait leur apparition dans l’Atlas mondial des nuages édité par l’Organisation météorologique mondiale. Parmi ces nouveaux entrants, l’«asperitas», particulièrement impressionnant.

Ce type de nuages se caractérise par des vagues chaotiques et une apparence générale pour le moins
apocalyptique. Une fois dans le ciel, ces formes opaques et torturées donnent vraiment l’impression qu’un cataclysme est sur le point d’arriver. Une mer agitée et sombre que l’on observerait par dessous.

Pourtant malgré leur apparence très inquietante, ils se dissipent généralement et rien de particulier ne se produit. Ils précèdent parfois de forts vents mais peuvent aussi se dissiper avant la pluie. On observe ce type de nuages surtout dans les plaines américaines, de préférence le matin.

On explique les ondulations par des ondes de gravité dues aux déplacements de masses d’air et différentes pressions atmosphériques.

N’entrant dans aucune catégorie connue, les scientifiques de la Royal Meteorological Society ont estimé qu’il devait avoir sa propre catégorie, et choisirent de l’appeler “asperatus” (ou asperitas) car en latin ce terme signifie “brutal” ou “dur”. Certains le décrive comme la « rivière du ciel » à cause de « sa beauté et de ses ondulations ».

Ainsi le 27 mars 2017, l’Organisation météorologique mondiale consacre l’asperitas en l’intégrant à son Atlas. Cela faisait plus d’un demi-siècle qu’une formation nuageuse distincte n’y avait pas été ajoutée.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre