Santé

Qu’est-ce que l’anisakidose ?

sushi

S'abonner au podcast
L’anisakidose est l’infestation de l’homme par des larves d’un ver parasite appelé Anisakis après ingestion de poisson cru, comme dans les sushis. A cause de quoi ? Et bien à cause d’une larve de ver présente dans certains poissons et qui peut causer des dommages sur le tube digestif.

Les espèces de poissons concernées sont le maquereau, les poissons, de mer, d’eau saumâtre, ou vivant entre eau douce et eau de mer, le saumon, hareng, maquereau, anguille, pieuvre, seiche, calamar…

Le pays le plus touché par l’anisakidose est bien sûr le Japon avec 2500 cas d’anisakidose par an. Aux États-Unis, seulement 10 cas par an. En Europe, les pays les plus touchés, sont l’Espagne, la Norvège, les Pays-Bas et le Royaume-Uni, avec pour chacun 20 cas détectés par année.

En France l’anisakidose  est en augmentation nette en France et touche davantage les femmes que les hommes, avec 62% des cas.

S’il n’y a aucun risque que la larve ne devienne adulte, les symptômes dépendent de sa localisation dans le tube digestif. Au niveau de l’estomac, ce sera une douleur stomacale violente associée à des nausées ou des vomissements. Mais dans les cas allergiques, on observera de l’urticaire, ou des œdèmes de Quincke.

Pour se protéger c’est très simple. Il suffit de congeler le poisson pendant 7 jours.  Cela tuera les larves.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre