Santé

Qu’est-ce que la stomatophobie ?

sto

S'abonner au podcast
Le terme stomatophobie désigne la phobie d’aller chez le dentiste. Cette pathologie concernerait environ 10% de la population. Plusieurs raisons ont été évoquées pour expliquer la phobie du dentiste. La peur de souffrir lors des soins est une des causes. Cet argument est principalement avancé par les individus ayant vécu une expérience douloureuse lors d’une consultation dentaire antérieure.

L’aspect psychologique n’est pas non plus à négliger. Tenues de rester immobiles sur le siège, certaines personnes peuvent ressentir un sentiment d’impuissance et cette sensation finit par conduire à une angoisse irrépressible. Pour certains, la cavité buccale est considérée comme une partie intime du corps humain. Une gêne s’installe alors systématiquement lors d’un examen dentaire. Cet embarras peut se transformer en phobie dans certains cas.

La stomatophobie ne doit pas être prise à la légère par l’entourage du patient. En effet, cette pathologie peut avoir de graves répercussions sur la vie des personnes atteintes. Et les dégâts occasionnés sont d’autant plus importants que la maladie prend place dès l’enfance.

Premièrement, le manque de soin dentaire peut causer des maladies très invalidantes comme par exemple la gingivite. Cette infection est provoquée par une accumulation de tartre. Sans soins appropriés, elle peut amener à un déchaussement puis à une perte des dents. L’altération de la dentition va également entraîner des complications alimentaires. Des dents abîmées vont rendre plus difficile le processus de mastication, avec pour conséquence des carences en vitamine ou en minéraux.

Deuxièmement, l’absence de soins a pour effet de rendre une dentition inesthétique. Ce défaut physique, très visible, peut engendrer un isolement social. Or, la solitude altère le moral mais le la manque de contact augmente le risque de mort prématurée en raison de l’impact sur des paramètres physiologiques comme une hausse de la tension artérielle et une augmentation du taux de fibrinogènes. Cette protéine du sang est responsable de la formation de caillots responsables d’infarctus.

Les personnes souffrant de stomatophobie développent de nombreux stratagèmes pour tenter de réduire les douleurs dentaires. L’arme numéro 1 est l’utilisation massive d’antidouleurs, mais l’action de ces médicaments est limitée dans le temps et ne soigne pas les caries ou pathologies comme la gingivite ou la parodontite, une inflammation du tissu de soutien dentaire. L’autre option est d’appliquer un linge humide et froid sur la joie ou de boire de l’eau glacée pour essayer d’atténuer les douleurs. Malheureusement, l’unique solution pour éradiquer la souffrance dentaire est une consultation chez un dentiste.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre