Sciences

Qu’est-ce que la Pangée ?

pan

S'abonner au podcast
Les continents que nous connaissons aujourd’hui n’ont pas toujours existé. Voilà environ 300 millions d’années, ils faisaient partie d’un immense et unique continent, baptisé la Pangée. Pour parvenir à cette conclusion, les scientifiques se sont fondés sur des observations précises, élaborant une théorie explicative majoritairement reconnue aujourd’hui.

Une description de la Pangée

Il est possible, sinon probable, que ce super continent n’ait pas été le premier de son espèce. Le processus de regroupement, puis de dispersion, des continents, serait en effet permanent.

C’est ainsi que la Pangée aurait regroupé, durant une centaine de millions d’années, toutes les terres émergées. Cet immense ensemble était entouré par un unique océan, la Panthalassa.

Il y a environ 200 millions, la Pangée s’est scindée en deux parties, commençant ainsi le processus de dispersion qui devait conduire à la configuration actuelle.

Comment en est-on arrivé à découvrir la Pangée?

Cette découverte doit beaucoup au géophysicien et climatologue allemand Alfred Wegener. En 1912, il fait en effet connaître sa célèbre théorie de la dérive des continents, aujourd’hui connue sous le nom de tectonique des plaques.

Elle enseigne que les plaques portant les continents seraient mobiles et glisseraient sur le manteau rocheux de la Terre. Au fil du temps, le savant étaya ses thèses par de nombreuses observations, empruntées à des sciences diverses.

Il constata notamment que les continents formaient en fait les pièces d’un gigantesque puzzle, qui paraissaient s’assembler parfaitement. Il rendit compte également de l’existence des mêmes fossiles, trouvés dans des continents différents qui, à une époque très reculée, devaient faire partie du même ensemble.

Ses observations sur des glaciers situés dans divers continents, et sur le sens de l’écoulement de la glace, ne firent que confirmer ses conclusions.

D’autres observations font état de la présence de gisements de charbon très similaires, trouvés dans des continents différents. Toutes ces constatations semblent démontrer avec une quasi certitude l’existence de la Pangée et de la tectonique des plaques. Ce phénomène de dérive devrait se poursuivre encore durant des centaines de millions d’années. Jusqu’au moment où la Terre, privée de chaleur, ne sera plus animée d’aucun mouvement.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre