Santé

Quels sont les parasites qui vivent sous notre peau ?

Abonnez-vous au podcast “Choses à Savoir Santé” pour ne rater aucun nouvel épisode:
apple-r-1 S’abonner
spotify-r. S’abonner
castbox-r S’abonner
deezer-r S’abonner
google-r S’abonner
rss-r S’abonner

.
Certains animaux peuvent élire domicile sous notre peau. Les conséquences peuvent être graves mais heureusement rarement mortelles.

La présence de parasites, sous ou dans la peau, s’appelle la dermatose parasitaire. Bien souvent, les parasites placent leurs œufs sous le derme des mammifères à sang chaud. Cette pratique commune à de nombreuses espèces permet aux parasites de protéger leur progéniture des prédateurs. De plus, les larves trouvent des conditions idéales (température, humidité…) pour se développer correctement.

Ainsi, certaines espèces de mouches sont capables de percer l’épiderme pour pondre leurs œufs sous la peau. Ces mouches sont majoritairement originaires d’Afrique donc il y a très peu de risque qu’une telle mésaventure puisse arriver sous nos latitudes.

L’œstre est un insecte diptère semblable à une grosse mouche. Pour assurer sa descendance, cet insecte pond un ou plusieurs œufs sous la peau des mammifères quadrupèdes mais également dans leur tube digestif. Il arrive que l’œstre s’attaque également aux êtres humains. Une fois que la larve se développe, l’hôte ressent une forte gêne. Pour éliminer le parasite, les médecins enduisent la peau de vaseline pour l’empêcher de respirer. Puis une fois mort, il peut être extrait. L’œstre vit normalement dans les régions chaudes du globe.

En Europe, certains acariens sont connus pour pondre des œufs sous la peau des mammifères et donc des humains. La femelle du sarcopte (Sarcoptes scabiei hominis) creuse des galeries sous la peau pour y déposer ses œufs et même si ces parasites sont invisibles à l’œil nu, les sillons peuvent apparaître à travers la peau. Leur présence sous-cutanée des œufs de sarcopte peut avoir des conséquences néfastes pour la santé. En effet, ils sont capables de provoquer des malades comme la gale et induire de violentes démangeaisons.

Cette maladie très contagieuse est en pleine recrudescence depuis 2008 en France et chaque année, près de trois cents millions de personnes dans le monde souffrent de cette infection d’après l’Organisation mondiale de la santé. L’ivermectine, un médicament mis sur le marché en 1987 permet de lutter efficacement contre la gale. Toutefois, en raison de son fort pouvoir de contagion, il est important d’isoler le malade et de nettoyer tous ses effets personnels à 60°C.

Un autre parasite présent dans nos régions, la tique se nourrit de sang. Pour s’alimenter, la tique va s’ancrer dans la peau de sa proie grâce à une sorte d’éperon appelé rostre. La tique peut provoquer des pathologies graves comme la maladie de Lyme.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre