Voyage

Quelles sont les conséquences du Brexit sur les voyageurs français ?

Abonnez-vous au podcast “Choses à Savoir Voyage” pour ne rater aucun nouvel épisode:
apple-r-1 S’abonner
spotify-r. S’abonner
castbox-r S’abonner
deezer-r S’abonner
google-r S’abonner
rss-r S’abonner

.

Le Brexit est effectif à partir du 31 janvier 2020 à minuit. L’accord passé avec la Commission européenne a prévu une période de transition, qui devrait s’achever le 31 décembre 2020. Durant ce temps, rien ne change pour les voyageurs français, qui devraient voyager au Royaume-Uni dans les mêmes conditions.

Des conditions similaires

À l’issue de la longue et difficile procédure de divorce entre l’Europe et le Royaume-Uni, celui-ci a donc fini par se séparer de ses partenaires européens. D’un commun accord, les deux parties ont cependant voulu éviter une rupture trop brutale.

C’est dans cette intention qu’ils ont négocié la mise en place d’une période de transition, qui devrait se poursuivre jusqu’à la fin de l’année 2020. Pendant cette période, les visiteurs français, et ceux des autres pays de l’Union européenne, voyageront de la même façon au Royaume-Uni.

Qu’ils arrivent par avion, train ou bateau, ils pourront toujours entrer dans le pays avec une carte nationale d’identité. Quant à la carte européenne d’assurance maladie, elle sera toujours valable.

Et après la période de transition?

Il est encore trop tôt pour savoir ce qui se passera au-delà du 31 décembre 2020, et même après, si la période de transition devait être prolongée. D’ici là, les deux parties devraient négocier des accords spécifiques, dont les modalités s’appliqueront aux voyageurs français désireux de se rendre au Royaume-Uni à l’issue de la période de transition.

Il est cependant possible d’émettre d’ores et déjà certaines hypothèses. Il est probable, ou du moins possible, que les conditions d’entrée soient durcies pour les ressortissants des pays de l’Union européenne, et donc pour les voyageurs français.

C’est ainsi que les personnes désireuses d’entrer au Royaume-Uni devront peut-être se munir d’un passeport. Par ailleurs, des Français souhaitant séjourner plus de trois mois au Royaume-Uni pourraient être soumis à des obligations de visa.

Certains ressortissants pourraient se voir dispensés de visa, mais obligés, en échange, de solliciter une autorisation de voyage électronique, sur le modèle des documents prévus par les autorités américaines ou canadiennes. Pour la demander, les voyageurs devront remplir un formulaire spécifique, où un certain nombre d’informations leur seront demandées.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre