Histoire

Pourquoi la cornemuse fut interdite ?

hist Abonnez-vous au podcast “Choses à Savoir Histoire” pour ne rater aucun nouvel épisode:
apple-r-1 S’abonner
spotify-r. S’abonner
castbox-r S’abonner
deezer-r S’abonner
google-r S’abonner
rss-r S’abonner

.
Inévitablement associée à l’Écosse, la cornemuse a pourtant été interdite pendant près de deux siècles dans tout le Royaume-Uni. Cette décision – qui peut sembler à peine croyable – a été la conséquence d’une répression systématique menée contre la culture écossaise, suite à la victoire britannique au terme de la bataille de Culloden.

Une répression sans merci

Appelée “Pìob Mhòr” en gaélique écossais, la cornemuse est un instrument emblématique du “pays du chardon” et plus particulièrement de la région des Highlands, ces hautes terres situées au nord de l’île.

Probablement apporté par les populations celtes, depuis la prime Antiquité, cet instrument musical a pourtant failli être évincé de l’ancienne Alba par les Britanniques qui l’ont interdite et classée comme arme de guerre, pendant près de deux siècles.

Aussi incroyable soit-elle, cette mesure est la conséquence directe de la bataille de Culloden qui a opposé les Jacobites écossais au royaume d’Angleterre.

Inscrite dans le cycle des rébellions jacobites – visant à ramener les descendants de la maison Stuart sur le trône du Royaume-Uni – cette guerre fut soldée par une nette victoire anglaise et une répression sans précédent des vaincus (aussi bien sur le plan vital que culturel).

Plus qu’un symbole

Comme pour châtier les Écossais qui lui avaient tenu tête, le duc William Augustus de Cumberland entreprit de mener des persécutions brutales à l’encontre des vaincus.

Ainsi, les rescapés furent-ils implacablement abattus (on compte plusieurs milliers de victimes pourchassées durant des mois), tandis que les plus hauts gradés de la rébellion furent emprisonnés, puis envoyés à Londres pour y être jugés.

L’acharnement fut tel que le duc fut surnommé “le boucher” (“Butcher Cumberland”).

Mais le but du pouvoir hanovrien n’était pas seulement de punir physiquement les Écossais ; il fallait également annihiler leur culture et leur mode de vie.

Emblème de la région des Highlands, la cornemuse fut donc interdite et classée comme arme de guerre dans tout le Royaume-Uni, dès l’année 1746 (l’interdiction ne sera finalement levée… qu’en 1910).

En conséquence, son utilisation était punie de mort, tandis que – dans le même temps – la situation des chefs de clans écossais fut grandement précarisée par la répression centrale.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre