Voyage

Quelle est l’origine des GR ?

Abonnez-vous au podcast “Choses à Savoir Voyage” pour ne rater aucun nouvel épisode:
apple-r-1 S’abonner
spotify-r. S’abonner
castbox-r S’abonner
deezer-r S’abonner
google-r S’abonner
rss-r S’abonner

.
Les randonneurs connaissent bien ces longs sentiers, jalonnées de marques rouges et blanches, qui, au rythme de la marche, permettent de découvrir les beautés naturelles et les richesses patrimoniales d’une région. Ces sentiers de grande randonnée (GR), gérés par la Fédération française de la randonnée pédestre, ont déjà une longue histoire derrière eux.

Les premières étapes

Dès la fin du XIXe siècle, des jeunes se mettent à parcourir à pied les routes et chemins des régions françaises. Des groupements sportifs, comme le Club alpin français, ou des associations de jeunesse préconisant, comme les scouts, le retour à la nature, pratiquent également la marche à pied.

C’est justement le scoutisme qui donne l’idée à Jean Loiseau, architecte de son état, de baliser, avec le groupe de marcheurs qu’il a formé après la Première Guerre mondiale, les chemins qu’il parcourt. Boussole et carte en main, il arpente donc les sentiers, s’inspirant, en matière de balisage, de l’expérience de certains pays étrangers.

C’est aussi grâce aux congés payés, en 1936, que de nombreux Français décident de parcourir les chemins de France à pied.

La création des GR

C’est avec la collaboration d’organismes comme le Camping Club de France et le Touring Club que Jean Loiseau peaufine son projet de création de sentiers de grande randonnée.

C’est finalement en 1947 qu’une première portion de sentier de grande randonnée est balisée, sous l’égide du Comité national des sentiers de grande randonnée qui, en 1978, deviendra la Fédération française de la randonnée pédestre.

Des sentiers emblématiques sont ouverts aux randonneurs, comme celui du Mont Blanc, en 1951. La France tout entière se couvre peu à peu de sentiers, entretenus et jalonnés de marques bientôt célèbres par des baliseurs formés à cette activité. L’idée est même reprise à l’étranger. Bientôt, paraissent des guides complets, qui permettent de se repérer dans le lacis des sentiers de grande randonnée.

Parmi eux, un sondage récent vient de désigner le GR 21 comme le sentier préféré des Français. Long de 190 km, il permet de parcourir une partie de la côte normande, du Havre au Tréport.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre