Culture G.

Quelle est la véritable histoire de Barbe Bleue ?

Abonnez-vous au podcast “Culture Générale” pour ne rater aucun nouvel épisode:
apple-r-1 S’abonner
spotify-r. S’abonner
castbox-r S’abonner
deezer-r S’abonner
google-r S’abonner
rss-r S’abonner

.
Barbe bleue est un conte populaire. Un conte qui a plusieurs versions mais dont la plus célèbre est celle de Charles Perrault, parue en 1697. Perrault n’a pas inventé Barbe-Bleue à partir de sa seule imagination. Il s’est largement inspiré de deux personnes ayant existé.

Mais d’abord petit rappel. Il s’agit de l’histoire d’un homme riche, doté d’une barbe bleue qui lui donne un aspect laid et terrible. Aucune femme ne veut l’épouser à cause de sa barbe. Mais un jour il se marie avec l’une des filles de sa voisine. Barbe-Bleue part en voyage et confie les clefs de sa demeure à sa femme. Il lui interdit d’ouvrir une porte. Cette dernière, très curieuse va l’ouvrir. Au moment où elle l’ouvre, elle se rend compte que toutes les ex-femmes de son mari ont été égorgées. Sous le choc, elle laisse tomber la clef dans le sang.

Plus tard, Barbe-Bleue rentre chez lui. Il demande à sa femme de lui rendre le trousseau de clefs et découvre la clef pleine de sang. Avant de la tuer, il lui laisse un quart d’heure pour prier. Finalement, elle appelle sa soeur qui fait venir ses frères. Ces derniers tuent Barbe-Bleue.

On l’a dit, pour écrire ce conte Perrault s’est largement inspiré de deux personnes ayant bel et bien existé.

La première inspiration est sans doute venue du roi d’Angleterre Henri VIII (qui vécut entre 1491 et 1547). Celui-ci avait la réputation d’être un grand séducteur. Au physique très imposant, effrayant même, il portait une longue barbe (rousse et non pas bleue) et fit décapiter deux de ses six épouses car reconnues d’adultère et de trahison.

L’autre individu qui a pu inspirer Perrault est Gilles de Rais. Compagnon d’armes de Jeanne d’Arc en 1429 , Maréchal de France à 24 ans, il fut au coeur d’un fait divers effrayant. Héros et assassin, très érudit, possédant un sens aigu de la justice, plus riche et plus puissant que le roi de France, jalousé et craint de tous, il fut accusé d’avoir séquestré, violé et dépecé dans ses châteaux de l’Ouest plus de 140 enfants. A l’issue de son procès à Nantes, en 1440, il fut pendu et brûlé.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre