Voyage

Quelle est la plus ancienne grotte de France ?

Abonnez-vous au podcast “Choses à Savoir Voyage” pour ne rater aucun nouvel épisode:
apple-r-1 S’abonner
spotify-r. S’abonner
castbox-r S’abonner
deezer-r S’abonner
google-r S’abonner
rss-r S’abonner

.
Découverte en 1994, le grotte Chauvet, située en Ardèche, recèle un véritable trésor. Les impressionnantes peintures rupestres qu’on y a découvertes seraient, du moins dans l’état actuel des connaissances, les plus anciennes au monde.

Des peintures saisissantes

À travers les immenses salles de cette grotte, le visiteur découvre, sur les parois, une imposante suite de peintures et de dessins. Tout le bestiaire de cette lointaine époque défile sous ses yeux.

C’est plus de 400 animaux qui ont été représentés, avec un véritable soin du détail et un sens artistique déjà très sûr. Ces hommes préhistoriques ont dessiné les animaux qui les environnaient et dont certains étaient victimes de leurs chasses.

Sur les parois de la grotte, apparaissent ainsi des rhinocéros, des chevaux, groupés en troupeaux, ou encore des lions des cavernes. Ils sont tracés à l’ocre rouge ou au charbon de bois. Le relief de la grotte est habilement utilisé pour parfaire le dessin d’un poitrail ou la forme d’une encolure.

Les dessins les plus anciens au monde

La grotte fut sans doute occupée à deux reprises. Les peintures les plus anciennes remonteraient à environ 35.000 ans et les plus récentes dateraient d’environ 30.000 ans. Elles auraient été tracées par des hommes appartenant à la culture de l’Aurignacien ou ayant vécu aux débuts de celle du Gravettien.

Convaincus que des hommes aussi primitifs ne pouvaient être doués d’un tel sens artistique, certains spécialistes ont contesté cette datation.

Elle reposait surtout sur l’utilisation du carbone 14. Cette méthode classique de datation, appliquée à des morceaux de charbon de bois et des os fossilisés d’animaux, retrouvés dans la grotte, avait permis de les faire remonter à plus de 30.000 ans.

Des chercheurs français ont utilisé une autre approche. En étudiant la composition des roches calcaires qui domine la grotte, ils sont parvenus à une conclusion décisive. Ils ont en effet démontré que les effondrements de la falaise, qui ont contribué à la protection des peintures, s’étaient produits voilà plus de 20.000 ans.

Par conséquent, les dessins ne pouvaient être postérieurs à cette période. Ils étaient donc bien antérieurs aux fameuses fresques de Lascaux, peintes voilà environ 17.000 ans.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre