Santé

Quel testicule est le plus chaud ?

Abonnez-vous au podcast “Choses à Savoir Santé” pour ne rater aucun nouvel épisode:
apple-r-1 S’abonner
spotify-r. S’abonner
castbox-r S’abonner
deezer-r S’abonner
google-r S’abonner
rss-r S’abonner

.
Des scientifiques, membres d’un groupe de recherche sur la fertilité humaine, ont démontré qu’un testicule était toujours plus chaud que l’autre. Leur travail a même abouti à une application pratique. De son côté, un psychologue connu donne son interprétation sur la position des testicules.

Les testicules ne sont pas à la même température

C’est pour le prouver que deux chercheurs français, membres d’un groupe de recherche sur la fertilité humaine, ont mené une expérience sur deux groupes de travailleurs, des postiers et des chauffeurs de bus. Dans le cours de leur activité professionnelle, ils adoptent, en alternance, la marche et la position assise ou debout.

La température des testicules a été mesurée chez ces hommes de 20 à 52 ans, d’abord habillés puis nus. Elle a également été prise dans des positions diverses, les volontaires étant invités à s’allonger ou à se mettre debout par exemple.

Les chercheurs ont alors remarqué que, quelles que soient la position et les conditions de prise de la température, le testicule gauche était toujours légèrement plus chaud que le droit.

Cette découverte a conduit à concevoir un slip contraceptif. Ce dispositif, qui a valu une récompense enviée aux deux chercheurs, permet une augmentation de la température des testicules, et donc une moindre production de spermatozoïdes.

Pourquoi les testicules pendent-ils?

Pour répondre à cette question, un psychologue réputé avance une hypothèse. Si les testicules, enrobés dans l’enveloppe cutanée du scrotum, sont placés en dehors de l’organisme, dans une position assez vulnérable, ce serait pour donner plus de vigueur aux spermatozoïdes.

Cette position des testicules leur permettrait en effet, dans leur trajet vers le vagin, d’être réchauffés et de gagner ainsi en efficacité.

D’autres spécialistes avaient plutôt insisté sur la température plus basse régnant à l’intérieur du scrotum. C’est cette température, moins élevée que celle de l’organisme, qui permettrait une production optimale et une meilleure conservation des spermatozoïdes.

Un muscle spécifique fait même remonter ou descendre les testicules en fonction de la température extérieure, jouant un peu le rôle d’un thermostat. La température assez basse des testicules, liée à leur position, permettrait aussi d’éliminer les spermatozoïdes les moins vigoureux.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre